Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Amériques

La justice chilienne ordonne l'ouverture du testament de Pinochet

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/04/2012

Le tribunal civil de Santiago a ordonné l'ouverture du testament de l'ancien dictateur Augusto Pinochet, décédé en 2006. Objectif : déterminer l'origine de sa fortune estimée à 26 millions de dollars.

AFP - La justice chilienne a ordonné l'ouverture du testament d'Augusto Pinochet, décédé fin 2006, au centre d'une enquête pour déterminer l'origine de la fortune de l'ancien dictateur, estimée à 26 millions de dollars, a indiqué mardi une source judiciaire à l'AFP.

Une magistrate du tribunal civil de Santiago "a ordonné l'ouverture du testament de Pinochet", décédé le 10 décembre 2006, a expliqué cette source, sous couvert d'anonymat.

Ce document se trouve entre les mains d'un notaire de Santiago du Chili, qui, en présence de deux témoins, seront les seules personnes présentes lors de sa lecture.

La famille de l'ancien dictateur - sa veuve et ses cinq enfants - ne seront pas présents.

Saisie par la justice, et afin d'éviter des problèmes en raison du possible favoritisme de l'ancien dictateur, sa famille n'a jamais consulté le document.

"Les enfants n'ont aucun intérêt à ouvrir quelque chose qui est sous saisie. De plus, cela pourrait nous causer des problèmes, comme le fait que l'un reçoive plus que d'autres, ce qui est probable", avait commenté sa fille aînée, Lucia, dans la presse locale fin 2011.

La fortune d'Augusto Pinochet est estimée à 26 millions de dollars, dont 20 déposés sur des comptes bancaires à l'étranger. Le reste est constitué de biens immobiliers et d'argent déposé au Chili. Tout a été saisi par la justice, qui espère récupérer un maximum des fonds pour payer des retards d'impôts et financer d'éventuelles indemnisations de victimes de la dictature (1973-1990).

La famille de l'ex dictateur assure qu'elle fait face à une situation économique précaire et sa fille Jacqueline a raconté dans la presse devoir vendre ses bijoux et ses meubles pour survivre.

Après la mort du général, à 91 ans, sa famille a adopté un profil bas. L'ancien dictateur, décédé alors qu'il était poursuivi par la justice, n'a jamais été condamné pour les 3.000 morts et disparus de son régime

Première publication : 24/04/2012

  • CHILI

    La France juge la dictature d'Augusto Pinochet à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)