Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Amériques

La justice chilienne ordonne l'ouverture du testament de Pinochet

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/04/2012

Le tribunal civil de Santiago a ordonné l'ouverture du testament de l'ancien dictateur Augusto Pinochet, décédé en 2006. Objectif : déterminer l'origine de sa fortune estimée à 26 millions de dollars.

AFP - La justice chilienne a ordonné l'ouverture du testament d'Augusto Pinochet, décédé fin 2006, au centre d'une enquête pour déterminer l'origine de la fortune de l'ancien dictateur, estimée à 26 millions de dollars, a indiqué mardi une source judiciaire à l'AFP.

Une magistrate du tribunal civil de Santiago "a ordonné l'ouverture du testament de Pinochet", décédé le 10 décembre 2006, a expliqué cette source, sous couvert d'anonymat.

Ce document se trouve entre les mains d'un notaire de Santiago du Chili, qui, en présence de deux témoins, seront les seules personnes présentes lors de sa lecture.

La famille de l'ancien dictateur - sa veuve et ses cinq enfants - ne seront pas présents.

Saisie par la justice, et afin d'éviter des problèmes en raison du possible favoritisme de l'ancien dictateur, sa famille n'a jamais consulté le document.

"Les enfants n'ont aucun intérêt à ouvrir quelque chose qui est sous saisie. De plus, cela pourrait nous causer des problèmes, comme le fait que l'un reçoive plus que d'autres, ce qui est probable", avait commenté sa fille aînée, Lucia, dans la presse locale fin 2011.

La fortune d'Augusto Pinochet est estimée à 26 millions de dollars, dont 20 déposés sur des comptes bancaires à l'étranger. Le reste est constitué de biens immobiliers et d'argent déposé au Chili. Tout a été saisi par la justice, qui espère récupérer un maximum des fonds pour payer des retards d'impôts et financer d'éventuelles indemnisations de victimes de la dictature (1973-1990).

La famille de l'ex dictateur assure qu'elle fait face à une situation économique précaire et sa fille Jacqueline a raconté dans la presse devoir vendre ses bijoux et ses meubles pour survivre.

Après la mort du général, à 91 ans, sa famille a adopté un profil bas. L'ancien dictateur, décédé alors qu'il était poursuivi par la justice, n'a jamais été condamné pour les 3.000 morts et disparus de son régime

Première publication : 24/04/2012

  • CHILI

    La France juge la dictature d'Augusto Pinochet à Paris

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)