Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

La fin d'une ère pour le FC Barcelone

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/04/2012

En quatre jours, le FC Barcelone a tout perdu : le championnat d’Espagne et la Ligue des champions. Lionel Messi est méconnaissable et l’avenir de l’entraîneur Josep Guardiola toujours très incertain. Analyse.

Qu’arrive-t-il au FC Barcelone ? L’équipe catalane, qui a gagné ces trois dernières années 13 titres sur 16 possibles, connait un passage à vide au pire moment. Il faut remonter à septembre 2008 pour retrouver trace d’une telle série (deux défaites et un nul). Tenant du trophée de la Ligue des champions et champion d’Espagne en titre, le FC Barcelone vient en l’espace de quatre jours de tout perdre.

La chute a commencé le 18 avril sur la pelouse de Chelsea lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions. Les coéquipiers de Lionel Messi sont repartis bredouilles de Stamford Bridge malgré 79% de possession de balle, 24 tirs plus deux sur les montants du but londonien. Le Barça s’était incliné 1 à 0 (but de Drogba) sur le seul tir cadré des Blues.

Trois jours plus tard, nouvelle défaite pour le club catalan. Opposé à son éternel rival sur sa pelouse du Camp Nou, le champion d’Espagne en titre cède logiquement face au Real Madrid (2-1). Lionel Messi ne marque pas et c’est le titre 2012 qui s’envole vers la capitale espagnole (le Real compte 7 points d’avance à quatre journées de la fin).

Le coup est rude pour l’équipe de Josep Guardiola qui n’avait plus perdu sur sa pelouse lors d’un clasico depuis 2007 (1-0, but de Sergio Baptista). Les choix du technicien catalan interpellent (Piqué, Pedro, Keita non utilisés) et le faible rendement de Messi est pointé du doigt.

Cristiano Ronaldo peut rêver du Ballon d’or

Pas le temps de s’appesantir toutefois sur ses quelques errements. Les Catalans visent trois jours plus tard une troisième finale de Ligue des champions en quatre ans. Un rêve qui tournera court. Au terme d’un match à l’intensité dramatique, c’est Chelsea qui se hisse en finale.

Pourtant tout avait bien commencé pour Barcelone qui menait 2-0 après 43 minutes de jeu (Busquets 35e, Iniesta 43e). Mieux, le FC Barcelone évoluait en supériorité numérique suite à l’exclusion du défenseur anglais John Terry (37e). On s’acheminait alors vers un festival espagnol. C’était sans compter sur la rage de vaincre de l’équipe anglaise. A quelques secondes du retour au vestiaire, Ramires, d’un splendide ballon piqué, trompait Valdes (45e) et donnait virtuellement la qualification à son club. Le Barça avait 45 minutes pour faire la différence…

Mais l’équipe de Roberto Di Matteo, qui assure l’intérim depuis l’éviction de Villas Boas, a réussi à tenir grâce à l’abnégation défensive de tous ses joueurs. Et également grâce à un coup de pouce de… Lionel Messi. Le triple Ballon d’or a en effet manqué un pénalty, généreusement accordé par l’arbitre après une simulation de Fabregas (49e). Le génie argentin trouva ensuite le montant gauche de Petr Cech (83e). La chance l’avait fui... En toute fin de rencontre, Fernando Torres, méconnaissable depuis qu’il évolue à Chelsea, inscrit le but du match nul (90e). Insensé !

Buts de FC Barcelone - Chelsea (2-2)

L’avenir de Guardiola en suspens

Malgré 83% de possession de balle, le FC Barcelone est éjecté de la Ligue des champions et la malédiction des Blaugrana face aux Blues se poursuit. Chelsea est invaincu lors de ses sept dernières rencontres de Ligue des champions contre Barcelone (deux victoires, cinq nuls). Pour Lionel Messi, les statistiques sont peu reluisantes. La Pulga n’a jamais marqué face aux Londoniens en huit confrontations. Et son actuelle baisse de régime expose au grand jour les problèmes du Barça, notamment la Messi-dépendance. Lors des 16 matchs disputés cette saison sans que l’Argentin ne marque, Barcelone ne l’a emporté que quatre fois. En revanche, lors des 33 matchs où Messi a marqué, le Barça a gagné 31 fois.

Le meilleur buteur de l’histoire du Barça est sur les rotules et c’est Barcelone qui n’avance plus. Le jeu catalan devient trop stéréotypé et Guardiola ne trouve pas de solution. L’entraîneur du Barça, dont le contrat se termine le 30 juin prochain, semble plus que jamais proche de la sortie. "Il est temps de dire ce que je ferai la saison prochaine," a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre. Mais tout laisse à penser qu’il ne rempilera pas. La fin d’un cycle pour le club catalan qui pourra peut être se consoler avec la finale de la Coupe du Roi, le 25 mai prochain face à l’Athletic Bilbao.

Première publication : 25/04/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Chelsea arrache le nul au Barça et décroche son billet pour la finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    AUDIO - Le Footcast n°9 : Retour sur le Clasico Barça-Real (1-2)

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Messi, vers l’infini et au-delà

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)