Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

FRANCE

Hollande réitère sa volonté de renégocier le traité budgétaire européen

Vidéo par Clovis CASALI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2012

Lors d'une conférence de presse, le candidat socialiste à la présidentielle française a indiqué qu'en cas de victoire il adresserait aux dirigeants de l'Union européenne (UE) un "mémorandum" portant sur les disciplines budgétaires.

AFP - François Hollande a confirmé mercredi, lors d'une conférence de presse à Paris, que s'il était élu le 6 mai, il adresserait "au lendemain du scrutin un mémorandum à tous les chefs d'Etat et de gouvernement sur la renégociation du traité" sur les disciplines budgétaires.

La BCE veut un "pacte de croissance"

AFP - Le président de la BCE Mario Draghi a plaidé mercredi pour un nouveau "pacte de croissance", faisant écho aux préoccupations qui montent dans l'UE sur l'efficacité de la seule austérité, notamment dans la campagne présidentielle française chez le socialiste François Hollande, mais son entourage a assuré qu'il ne fallait pas y voir un inflexion de son message.

"Nous avons un pacte budgétaire (...). Nous devons revenir en arrière et en faire un pacte de croissance", a dit M. Draghi lors d'une audition au Parlement européen à Bruxelles, tout en martelant un message allant à l'encontre des tenants d'une relance par la dépense publique.

Le candidat PS, qui veut ajouter un volet croissance à ce traité, a précisé que ce mémorandum comprendrait "quatre points".

"D'abord la création d'eurobonds pour financer des projets industriels d'infrastructure", "le second point sera de libérer davantage de possibilités de financement de la Banque européenne d'investissement", "le troisième sera la création d'une taxe sur les transactions financières", "le quatrième c'est de mobiliser les reliquats des fonds structurels européens aujourd'hui inutilisés pour permettre d'accompagenr un certain nombre de projets", a détaillé M. Hollande.

"A ce mémorandum s'ajoutera un dialogue nécessaire entre les chefs d'Etat et de gouvernement et la Banque centrale européenne (BCE) pour que nous puissions parer à toute reprise de la spéculation et faire que l'économie réelle puisse être financée", a-t-il dit.

Selon M. Hollande, "l'économie européenne reste dans une récession faute de pouvoir libérer des crédits pour les entreprises". "Nous avons besoin d'un financement de l'économie qui permette la reprise de la croissance. C'est tout l'enjeu des mois qui suivront l'élection présidentielle", a-t-il jugé.

Première publication : 25/04/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    François Hollande veut "convaincre les électeurs du FN que la gauche les défend"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Droit de vote des étrangers : Hollande persiste, Sarkozy change d'avis

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    La difficile équation du candidat Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)