Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

La reine Beatrix demande au gouvernement de dissoudre le Parlement

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/09/2012

Deux jours après l'annonce de la démission du gouvernement du Premier ministre Mark Rutte, la reine Beatrix a demandé la dissolution de la chambre basse du Parlement pour permettre la tenue d'élections législatives le 12 septembre.

REUTERS - La reine Beatrix des Pays-Bas a demandé au Premier ministre Mark Rutte de dissoudre la chambre basse du parlement afin de permettre la tenue d’élections législatives le 12 septembre après l’éclatement de la coalition au pouvoir, incapable de s’entendre sur des mesures d’austérité budgétaire.

Cette décision, annoncée par un communiqué du gouvernement mercredi, ouvre une période d’instabilité politique dans l’un des pays les plus solides financièrement de la zone euro, l’un des quatre derniers à toujours bénéficier d’un triple A de la part des agences de notation.

Suivez le journaliste Stefan de Vries en direct de La Haye

Le gouvernement sortant ayant été l’un des plus fervents partisans de la rigueur budgétaire au sein de la zone euro, elle constitue en outre un facteur supplémentaire d’inquiétude pour les investisseurs, qui doutent de la capacité des Européens à surmonter le poids de leurs dettes.

La coalition soutenant depuis septembre 2010 le gouvernement minoritaire de Mark Rutte a éclaté en raison du rejet par le parti islamophobe et eurosceptique de Geert Wilders de mesures d’austérité destinées à ramener le déficit public sous la barre des 3% du PIB.

Mark Rutte a sollicité mardi le soutien de l’opposition afin d’entériner ces mesures censées ramener les comptes publics des Pays-Bas dans les clous fixés par le pacte de stabilité de l’Union européenne.

Les principaux partis d’opposition ont cependant refusé son paquet de 14 à 16 milliards d’euros d’économies. Le Premier ministre dispose désormais de moins d’une semaine pour tenter de convaincre de plus petites formations afin de pouvoir présenter son plan budgétaire à l’UE avant le 30 avril.

Dans un climat de rejet croissant en Europe de la politique d’austérité menée à travers le continent, les partis néerlandais de gauche ont souligné que les efforts destinés à ramener le déficit public de 4,6% à 3% du PIB en 2013 seraient néfastes à la population comme à l’économie des Pays-Bas.

Le gouvernement de centre-droit formé par les libéraux (VVD) de Mark Rutte et les chrétiens-démocrates (CDA) a tenu 18 mois grâce au soutien du Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders à la Chambre des représentants.

Après sept semaines de vaines tractations, Geert Wilders a provoqué la chute du cabinet au cours du week-end en refusant de soutenir les mesures d’économies envisagées par Mark Rutte.

Ces élections seront les cinquièmes en 10 ans aux Pays-Bas.

 

Première publication : 25/04/2012

  • PAYS-BAS

    Le Premier ministre démissionnaire évoque la date du 12 septembre pour les législatives

    En savoir plus

  • PAYS-BAS

    La démission du Premier ministre plonge le pays dans une nouvelle crise politique

    En savoir plus

  • PAYS-BAS

    Le pays se dirige vers l'organisation de législatives anticipées

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)