Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 26/04/2012

"Thriller à la chinoise"

Presse internationale, Jeudi 26 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, le regain de tension à la frontière entre le Soudan et le Sud-Soudan, des révélations sur Bo Xilai, lex-étoile montante de la politique chinoise, et les Murdoch, père et fils.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec la situation à la frontière entre le Soudan et le Sud-Soudan où plane, de nouveau, le spectre de la guerre.

Le président sud-soudanais Salva Kiir, vient d’ailleurs d’écourter sa visite à Pékin, d’où il a accusé son voisin d'avoir «déclaré la guerre» à son pays. Le Sud-Soudan dont la frontière est visée de nouveau depuis lundi par des bombardements de l'armée soudanaise. Khartoum a répliqué en disant que Juba cherchait à ébranler sa stabilité en continuant à soutenir les rebelles sur son territoire. Ces accusations surviennent, on le rappelle, au lendemain du refus du président soudanais Omar el-Béchir de revenir à la table des négociations avec le Sud-Soudan. Des deux côtés de la frontière en tout cas, les civils restent pris entre deux feux, rapporte ce matin The Independent, qui explique que les réfugiés se retrouvent  pourchassés à la fois par l’armée soudanaise et les rebelles sud-soudanais, et qu’ils ne savent plus aujourd’hui où trouver refuge.

The Independent qui revient aussi ce matin sur le rôle de la Chine dans ce conflit, en expliquant qu’elle est en position, du fait de sa proximité à la fois avec le Soudan et le Sud-Soudan, d’amener les deux pays à la table des négociations, beaucoup plus d’ailleurs que les Etats-Unis, qui se sont beaucoup impliqués dans la région, mais avec des résultas que le journal juge très mitigés pour le moment.

En Chine, justement, les révélations après le scandale qui a conduit a la chute de Bo Xilai, l’ancien chef du PCC de Chongqing. Ce sont des révélations qu’on a trouvées dans The New York Times, qui écrit que Bo Xilai, qui se retrouve aujourd'hui au centre d'un scandale mêlant corruption et meurtre, aurait mis en place un vaste réseau d'écoute pour espionner d'autres cadres du Parti. Le système aurait été découvert en août dernier, alors que le président Hu Jintao lui même effectuait un appel vers Chongqing avec un téléphone spécialement équipé pour repérer les mouchards. Une enquête officielle aurait mis à jour d'autres cas d'écoutes de dirigeants du PCC, qui menaient tous jusqu'à Bo Xilai, alors encore pressenti pour intégrer le comité permanent du Politburo, le saint des saints du PCC.

Une affaire aux airs de thriller qui pourrait bien avoir pour conséquence inattendue d’ouvrir la voie aux réformistes au sein du PCC, d’après The Guardian, qui rappelle que la mise hors jeu de Bo Xilai, qui incarnait la ligne dure du parti, est en train de redéfinir le rapport de forces au sein du PCC.

On passe maintenant en Grande-Bretagne, où d’autres révélations sont en train de provoquer l’embarras du gouvernement de David Cameron. A voir dans The Guardian.On parle bien sûr des révélations qu’a faite James Murdoch, le fils du magnat des médias Rupert Murdoch, après avoir été confronté à l’existence de plusieurs des messages électroniques montrant l’existence de contacts très nombreux entre le groupe Murdoch et les conseillers de Jeremy Hunt, le ministre de la Culture. Des e-mails où il était question du rachat du bouquet de chaînes par satellite BSkyB par Murdoch, projet abandonné au moment du scandale News of The World. James Murdoch a admis avoir discuté de ce sujet avec le Premier ministre, David Cameron. «C’est faux» a dit hier son père, qui est également auditionné pendant deux jours. Rupert Murdoch qui a été beaucoup plus disert en revanche quand il s’est agi d’évoquer le premier ministre précédent, le travailliste Gordon Brown, que le magnat publiquement  et tranquillement traité de «déséquilibré».

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus