Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le rapt revendiqué par un groupe lié à l'EI

    En savoir plus

  • Qui est Hervé G., l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Afrique

Ouverture de l'audience consacrée au jugement de l'ex-président Charles Taylor

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2012

La lecture du jugement de Charles Taylor devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone a débuté. L'ex-président du Liberia y est poursuivi pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Le verdict doit intervenir dans la foulée.

AFP - L'audience consacrée à la lecture du jugement contre l'ex-président du Liberia Charles Taylor, accusé de crimes contre l'humanité au Sierra Leone, s'est ouverte jeudi à Leidschendam, près de La Haye.

Vêtu d'un costume bleu foncé, d'une chemise blanche et d'une cravate rouge, l'ex-président, assis derrière son équipe de défense, prenait des notes sur un carnet au moment où un représentant du greffe a ouvert l'audience, présidée par le juge samoan Richard Lussick, à 11H00 (09H00 GMT).

Si Charles Taylor est reconnu coupable de crimes commis lors de la guerre civile en Sierra Leone qui avait fait 120.000 morts entre 1991 et 2001, une audience destinée à déterminer la durée de sa peine se tiendra dans les quatre à huit semaines.

Président du Liberia de 1997 à 2003, Charles Taylor, 64 ans, est accusé d'avoir créé et mis en oeuvre un plan visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, grâce à une campagne de terreur, dans le but d'exploiter ses diamants.

Les troupes de M. Taylor avaient combattu aux côtés des rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF) que l'ancien président dirigeait en sous-main en leur fournissant armes et munitions en échange de diamants, assure l'accusation.

Arrêté en 2006 au Nigeria, Charles Taylor doit répondre de onze chefs d'accusation de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, dont meurtre, violences sexuelles et pillage, commis entre novembre 1996 et janvier 2002.

Son procès, ouvert le 4 juin 2007 et achevé le 11 mars 2011, avait été délocalisé à La Haye par le Conseil de sécurité des Nations unies qui craignait que la présence de M. Taylor à Freetown ne soit "une menace pour la paix".

Première publication : 26/04/2012

  • Sur RFI

    Procès de l’ex-président du Liberia Charles Taylor: jugement attendu à La Haye

    En savoir plus

  • LIBERIA

    L'ex-président Charles Taylor a collaboré avec la CIA, selon le Boston Globe

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Fin du procès de Charles Taylor à La Haye, le verdict attendu dans 4 à 6 mois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)