Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

Afrique

Khartoum met ses fonctionnaires à contribution pour financer son armée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2012

Les fonctionnaires soudanais doivent désormais céder une partie de leur salaire à l'armée pour financer la "campagne pour repousser l'agression" du Soudan du Sud. Khartoum a aussi ordonné à l'administration de réduire sa consommation d'essence.

AFP - Le Soudan, en conflit avec son voisin du Sud, a ordonné aux fonctionnaires de reverser une partie de leur salaire à l'armée, et à son administration de réduire sa consommation d'essence, a rapporté l'agence de presse officielle Suna.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Ali Mahmoud al-Rassoul, a annoncé que les fonctionnaires devaient désormais donner deux jours de salaire à l'armée et décidé d'abaisser de moitié le quota hebdomadaire d'essence alloué aux voitures de l'administration, a indiqué l'agence dans la nuit de mercredi à jeudi.

L'administration et les compagnies publiques devront également céder une part de leur budget pour financer la "campagne pour repousser l'agression" du Soudan du Sud, selon la même source.

Depuis plusieurs semaines, des affrontements à la frontière opposent le Soudan à la République du Sud-Soudan, indépendant depuis juillet 2011, au sujet notamment de la zone d'Heglig, riche en pétrole et revendiquée par les deux pays.

Le 20 avril, Khartoum a annoncé avoir repris le contrôle de cette région qui était aux mains des autorités de Juba depuis le 10.

Selon l'ONU, plusieurs milliers de personnes ont fui les combats qui auraient fait plus de 1.000 morts selon les autorités de Khartoum.

Les combats ont également conduit à l'arrêt de production de brut à Heglig, affaiblissant encore une économie soudanaise déjà en crise depuis que la partition a laissé les trois-quarts des réserves pétrolières au Soudan du Sud.

Cette interruption devrait faire chuter de 20% les revenus pétroliers du Soudan, soit une perte de plus de 700 millions de dollars (529,7 millions d'euros), a estimé un économiste qui tient à conserver l'anonymat.

"Cela représente un trou budgétaire considérable", a ajouté cet économiste interrogé par l'AFP, assurant que le Soudan avait par ailleurs déjà perdu cette année 55% de ses revenus pétroliers par rapport à 2011.

La situation est tout aussi difficile pour le Soudan du Sud, en charge d'un pays dévasté par la guerre civile Nord/Sud (1983-2005, 2 millions de morts) et qui est tributaire pour exporter son pétrole des infrastructures de son voisin du nord, pour l'instant fermées.
 

Première publication : 26/04/2012

  • ÉNERGIE

    Les revenus du pétrole au cœur du conflit entre les deux Soudan

    En savoir plus

  • SOUDAN-SOUDAN DU SUD

    Le Soudan du Sud affirme que Khartoum lui a "déclaré la guerre"

    En savoir plus

  • SOUDAN-SOUDAN DU SUD

    La guerre, une option "contre-productive" pour les deux pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)