Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cazeneuve ce "frère"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Rebsamen : "Un président sortant ne doit pas se soumettre à une primaire"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La clé, c'est avoir un seul candidat de la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Corée du Sud : la rue en passe de faire chuter la présidente Park Geung-Hye

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jean-Michel Jarre : "L’électro européenne a envahi le monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Corée du Sud : les "chaebols" sous le feu des questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

En savoir plus

Economie

Nintendo enregistre la première perte annuelle de son histoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2012

Tout arrive : le géant du jeu vidéo japonais Nintendo a, pour la première fois de son histoire, annoncé, jeudi, des pertes annuelles. Le groupe a perdu 347 millions d'euros pour l'exercice 2011-2012 à cause des faibles ventes de ses consoles.

REUTERS - Nintendo a annoncé jeudi qu'il allait renouer avec les bénéfices cette année grâce à l'affaiblissement du yen, après avoir publié sa première perte opérationnelle pour son exercice 2011-2012, plombé par le plongeon des ventes de sa console Wii et la faible demande pour sa nouvelle console portable 3DS.

Pour son exercice 2012-2013 qui a démarré au 1er avril, le groupe japonais d'électronique table sur un bénéfice opérationnel de 35 milliards de yens (325,5 millions d'euros).

Les 20 analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S prévoient un résultat opérationnel de 40 milliards de yens.

La faiblesse relative du yen devrait soutenir cette année les résultats de Nintendo, qui réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires à l'étranger.

Les ventes de nouveaux titres de jeux vidéos, comme la dernière version de Dragon Quest, devraient également porter les résultats du groupe , estiment les analystes.

Néanmoins, les profits attendus par Nintendo sont loin derrière les niveaux atteints lors du pic de ventes enregistré en 2006 avec le lancement de la Wii.

Pour l'exercice 2011-2012, le groupe japonais a publié une perte opérationnelle de 37,3 milliards de yens (347 millions d'euros). Les analystes s'attendaient à une perte encore plus importante, de 41,4 milliards.

Nintendo espère vendre cette année 18,5 millions de ses consoles portables 3DS, contre 13,5 millions lors de l'exercice 2011-2012. Les ventes de DS devraient chuter pour leur part à 2,5 millions d'unités vendues contre 5,1 millions sur le dernier exercice, et les ventes de Wii progresser à 10,5 millions contre 9,8 millions.

La faible demande pour la console 3DS, lancée en février 2011, a forcé Nintendo à baisser le prix de l'appareil d'environ un tiers en août et à abaisser ses prévisions de ventes dans le courant de l'exercice de l'ordre de 8 millions d'unités.

Nintendo prévoit de lancer la nouvelle version de sa console Wii, la Wii U, plus tard cette année.

Première publication : 26/04/2012

  • SALON E3 2011

    Nintendo transforme sa Wii en tablette

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Nintendo enregistre ses premières pertes depuis 2006

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)