Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

Economie

La croissance américaine se calme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/04/2012

Le PIB des États-Unis a progressé de 2,2 % pendant les trois premiers mois de l'année, annonce le ministère du Commerce. Un rythme de croissance en net ralentissement par rapport au 3 % d'augmentation du PIB lors du dernier trimestre 2011.

AFP - La croissance économique des Etats-Unis a ralenti nettement au premier trimestre mais certaines de ses bases essentielles se sont renforcées, selon la première estimation officielle du PIB américain de l'hiver publiée vendredi à Washington.

Par rapport au trimestre précédent, le produit intérieur brut du pays a augmenté de 2,2% en rythme annualisé de janvier à mars après avoir progressé de 3% pendant les trois mois d'automne, a indiqué le ministère du Commerce.

Le chiffre du ministère est inférieur à l'estimation médiane des analystes, qui donnait un taux de croissance de 2,5% au premier trimestre.

Le ralentissement du PIB découle d'une contribution moins forte de la hausse des stocks des entreprises "et d'une baisse de l'investissement privé hors logement qui ont été compensés en partie par une hausse plus rapide des dépenses de consommation des ménages et des exportations", écrit le ministère dans un communiqué.

La hausse de la consommation est ainsi passée de 2,1% pendant l'automne à 2,9% de janvier à mars.

Selon les chiffres officiels, l'investissement privé hors logement a reculé, pour la première fois depuis l'automne 2009, de 2,1%.

A l'inverse, l'investissement dans le logement a bondi de 19,1%. Réalisant ainsi sa meilleure progression depuis le printemps 2010, il a apporté 0,4 point de croissance, un peu moins que la hausse des stocks des entreprises (0,6 point), qui avait été le moteur principal de la croissance au quatrième trimestre en assurant 1,8 point de hausse du PIB.

Selon le ministère, la demande intérieure finale pour les produits américains a augmenté de 1,6% au premier trimestre, contre 1,1% au trimestre précédent, ce qui traduit un renforcement sous-jacent de la croissance aux Etats-Unis.

Grâce à l'accélération des exportations, le commerce extérieur a finalement eu un effet nul sur la croissance économique du pays pendant l'hiver alors qu'il l'avait légèrement entamée au quatrième trimestre.

Le ministère indique encore que la baisse de la dépense publique a continué, mais à un rythme moins rapide que pendant l'automne, faisant perdre finalement 0,6 point de croissance au pays contre plus de 0,8 au quatrième trimestre.

Première publication : 27/04/2012

  • ÉTATS-UNIS

    La baisse du taux de chômage subit un léger ralentissement

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Quatre banques américaines sur dix-neuf échouent aux stress-tests

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La croissance américaine sensiblement moins élevée que prévu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)