Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

SPORT

Lyon croque Quevilly et sauve sa saison

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/04/2012

L'Olympique Lyonnais a remporté samedi la cinquième Coupe de France de son histoire en battant les "amateurs" de Quevilly (1-0). L'unique but de la partie a été inscrit par Lisandro Lopez (28e). Les Gones mettent ainsi fin à trois saisons de disette.

La première victoire d'un club "amateur" en finale de Coupe de France attendra. Quevilly qui évolue en troisième division française espérait pourtant écrire l'histoire, ce samedi, au Stade de France, face à Lyon. Malheureusement pour le club normand, la dernière marche de cette longue quête fut trop haute. Plus de 80 ans après sa première finale, Quevilly chute une nouvelle fois dans la dernière ligne droite (le club avait perdu à Colombes en 1927 face à Marseille 3-0).

Pourtant, rien ne semblait faire peur aux Normands, tombeurs en quarts de finale de l'Olympique de Marseille, puis de Rennes en demi-finale. Mais face à des Lyonnais revanchards après leur défaite concédée il y a 15 jours sur cette même pelouse du Stade de France face à Marseille en finale de la Coupe de la Ligue (1-0 a.p.), la tâche s'annonçait ardue.

Quevilly envahit le Stade de France

Portés par un Stade de France paré de jaune et noir, les coéquipiers de Grégory Beaugrard ont joué crânement leurs chances. Ils ont "fait du Quevilly", comme le souhaitait avant la rencontre l'entraîneur normand Régis Brouard. Ses joueurs ont joué avec leurs armes face à une formation rhodanienne dominatrice mais terriblement maladroite dans le dernier geste.

Car au vue de la rencontre, le score de 1-0 peut paraître bien flatteur pour Quevilly, tant l'OL s'est montré dangereux sur le but de l'excellent gardien El Kharroubi. Dès la 12e minute, Lisandro Lopez voyait son splendide enchaînement contrôle orienté, frappe du droit être renvoyé par le poteau. Douze minutes plus tard, le slalom de Lacazette dans la défense de Quevilly ne donnera rien, la faute à Weiss qui sauve sur sa ligne le tir de l'international espoirs français (24e).

Lisandro délivre Lyon

But de Lisandro Lopez (OL)

La pression monte aux abords du but de Quevilly et c'est fort logiquement que le club normand finira par céder peu avant la demi-heure de jeu : Lisandro Lopez reprenant victorieusement un bon centre de Lacazette (1-0, 28e). L'Argentin inscrit là son septième but en six matches de Coupe de France, une épreuve qu'il avait promis à son président Jean-Michel Aulas de remporter.

À la pause, l'avantage lyonnais est logique. Dans le sillage d'un Yoann Gourcuff à son avantage pour sa première titularisation depuis le 8 février, l'OL propose un jeu plaisant. Sans réussir toutefois à ce mettre à l'abri, à l'image de ce tir de Lacazette repoussé par la barre transversale du but d'El Kharroubi (50e).

L'espoir demeure donc pour Quevilly qui, sur un contre, va être tout proche de voir le Stade de France chavirer. Servi dans le dos de la défense lyonnaise, Anthony Laup oblige Hugo Lloris à dévier le ballon du bout des doigts sur sa barre (66e). Il s'en est fallu de peu pour que ce match soit relancé.

Lyon sauve sa saison

Le face-à-face entre Briand et le gardien El Kharroubi ne changera rien (85e). L'OL s'impose sur la plus petite des marges sans qu'il n'y ait de contestation possible. L'entraîneur de Quevilly avouera même à l'issue de la rencontre que "l'OL était trop fort."

Lyon remporte donc sa cinquième Coupe de France, son premier trophée en quatre ans. Un titre qui permettra aux joueurs rhodaniens de jouer la Ligue Europa la saison prochaine et de disputer le futur Trophée des Champions à New York. Pour Quevilly, "la soirée restera belle malgré tout", selon Régis Brouard. Une nuit conclue par un feu d'artifice.

Il en aura manquer au club de National pour espérer devenir la première équipe "amateur" a remporté la Coupe de France.

Première publication : 29/04/2012

  • FOOTBALL

    Coupe de France : l'OL étrille le Gazélec Ajaccio et se hisse en finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de France : Quevilly assomme Rennes et rejoint Lyon en finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de France : Lyon fait tomber le PSG

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)