Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

SPORT

Derby décisif entre City et United

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2012

L'issue de la saison de Premier League pourrait bien se jouer ce lundi soir : Manchester City accueille Manchester United et en cas de victoire, les Citizens prendraient la tête du championnat aux Red Devils à deux journées de la fin.

AFP - Manchester City et Manchester United s'affrontent lundi soir dans "le derby des derbys" de la Premier League, un match qui fait aussi figure de finale même s'il faudra attendre au moins une semaine de plus pour connaître le champion quel que soit le résultat.

En retard de trois points, City reprendrait la tête du classement à la différence de buts (+6 pour le moment) à deux matches de la fin en l'emportant devant son public. Les "Citizens" n'auraient toutefois fait qu'une partie du chemin vers leur premier sacre depuis 1968 car leur voyage à Newcastle, le week-end prochain, s'annonce très difficile, les "Magpies" étant à la lutte pour une place en Ligue des champions.

Au contraire, United a l'occasion de porter le coup décisif. S'ils prenaient leur revanche du désastreux match aller (6-1), les joueurs d'Alex Ferguson n'auraient plus besoin que d'un point contre Swansea le 6 mai ou à Sunderland le 13 pour enlever leur vingtième titre. Compte tenu de la modestie de ces deux derniers adversaires, on peut même penser qu'un match nul à City suffira.

Les "Red Devils" sont donc toujours dans la meilleure position sur le papier, mais le vent souffle incontestablement en faveur des outsiders.

Il y a tout juste trois semaines, le suspense semblait avoir disparu après la défaite de City à Arsenal (1-0), qui donnait à United un confortable avantage de huit points à six matches de la fin, avec un calendrier plutôt facile.

Mais les tenants du titre ont trébuché contre toute attente, à deux reprises, d'abord face au mal classé Wigan (1-0), puis à domicile contre le voisin Everton (4-4).

"Le plus grand match"

Pendant que United ne prenait que quatre points en trois journées, City a eu le mérite de ne pas se décourager. Comme libérés d'une trop forte pression après que leur entraîneur Roberto Mancini eut affirmé que la cause était entendue, les "Citizens" ont fait le plein, avec la manière, en marquant douze buts en trois matches, dont neuf par les Argentins Sergio Agüero (5) et Carlos Tevez (4), le grand artisan du rebond des "Citizens".

Ecarté de l'équipe pendant six mois pour avoir refusé d'entrer en jeu dans un match de Ligue des champions à Munich, le talentueux sud-américain a revigoré l'attaque des "Citizens" depuis son retour à la compétition au mois de mars.

Du côté d'United aussi les avants sont plutôt en forme, à l'image de la star Wayne Rooney, auteur de 13 buts lors des 11 derniers matches, mais c'est la défense qui inquiète. Sir Alex a vécu un cauchemar le week-end dernier à Old Trafford lorsque ses joueurs ont encaissé deux buts dans les sept dernières minutes après avoir mené 4 à 2 contre les "Toffees".

Mancini peut puiser dans un effectif au complet grâce au retour de Mario Balotelli après trois matches de suspension, même si l'Italien devrait rester sur le banc compte tenu de la réussite du duo Tevez-Agüero. Ferguson dispose lui aussi de la plus grande partie de ses forces vives pour un match qui suscite une attente considérable en Angleterre.

"Les gens disent que c'est le plus grand match de l'histoire de la Premier League", a dit le milieu de terrain de City Gareth Barry.

Première publication : 30/04/2012

COMMENTAIRE(S)