Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

SPORT

Retour sur les principales rencontres européennes du week-end

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2012

Que s'est-il passé sur les pelouses européennes ce week-end ? En Espagne : à signaler le festival de Barcelone (7-0) qui retarde le sacre du Real Madrid. En Italie, la Juventus garde toujours 3 points d’avance sur l’AC Milan. Revue de détails.

AFP - Grâce à son carton au Rayo Vallecano (5-0), Barcelone a pu retarder le titre de champion du Real Madrid, alors qu'en Angleterre les deux Manchester s'affrontent lundi pour un duel qui peut envoyer United vers le titre, ou ramener City à égalité.


Allemagne : champion depuis une semaine, Dortmund a célébré son titre de la meilleure des façons avec un festival (5-2) à Kaiserslautern, bon dernier. Et Barrios s'est fait plaisir avec un triplé.

Son dauphin, le Bayern, a veillé à garder le rythme contre Stuttgart (2-0) en vue de sa finale de Ligue des champions contre Chelsea.

L'émotion du week-end était donc à Schalke, où Raul a fêté ses adieux à son public avec une passe décisive et encore un but, son 28e en deux saisons de championnat.


Angleterre : retenant son souffle avant le derby mancunien, lundi, qui peut permettre à City de revenir à hauteur de United, l'Angleterre s'est mise en appétit avec les nouveaux faux-pas de ses poursuivants décrochés, Arsenal (3e) et Newcastle (5e).

Si les Gunners, malgré le réveil de Van Persie, ont trébuché (1-1) chez le Stoke de Crouch, les Magpies ont reçu une réelle déculottée (4-0) à Wigan (16e). Du coup, les Spurs de Tottenham (4e) en profitent pour se glisser devant la Toon Army après leur succès (2-0) contre Blackburn.

Eclatant après sa qualification en finale de la C1, Chelsea (6e) a pulvérisé QPR (6-1). Auteur d'un triplé, Torres est peut-être enfin lancé chez les Blues!

Soucieux d'embellir une image contrastée, Suarez s'y est employé à merveille avec Liverpool (8e) en réalisant lui aussi un hat-trick à Norwich (3-0).


Espagne : en cartonnant dimanche chez le Rayo Vallecano dans la banlieue de Madrid, Barcelone (7-0) n'a fait que retarder le titre du Real Madrid, vainqueur plus tôt du FC Séville avec notamment un doublé de Benzema.

L'issue heureuse pour le Real n'est que repoussée: il a désormais sept points d'avance à trois journées de la fin.

Derrière, Valence a perdu gros en s'inclinant (1-0) à Malaga car il se fait rejoindre à la 3e place par son adversaire du jour.

Italie : déchaînés, la Juventus et le Milan AC mènent grand train avec deux larges victoires en déplacement. A Novare pour le leader turinois sous les yeux de Platini (4-0), à Sienne pour les Lombards (4-1) qui sont donc toujours trois points derrière.

Accroché par la Roma (2-2), Naples (3e) est finalement tout heureux de voir que la Lazio n'en a pas profité dimanche contre l'Udinese (2-0).

Du coup, ces trois-là plus l'Inter, vainqueur de Cesena (2-1), se retrouvent à égalité avec 55 points.

Première publication : 30/04/2012

  • FOOTBALL

    Retour sur les principales rencontres européennes du week-end

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Retour sur les principales rencontres européennes du week-end

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Retour sur les principales rencontres européennes du week-end

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)