Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Dominique Dalcan, pionnier de la French touch

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, avec les forces spéciales françaises

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 01/05/2012

"Un 1er mai sans les 99%"

Presse internationale, Mardi 1er mai 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’appel d’Occupy Wall Street à un 1er mai «sans les 99%», la situation à la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud, la traque de Joseph Kony, et Angela Merkel.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec l’appel lancé par le mouvement Occupy Wall Street, qui a annoncé de nombreuses manifestations pour le 1er mai aux Etats-Unis, mais aussi en Europe et en Australie.

Le mouvement, on s’en souvient, avait organisé à l’automne dernier des dizaines de campements dans des villes américaines pour dénoncer les inégalités sociales avant de s’essouffler au moment son éviction en novembre du campement qu’il occupait sur le square Zuccotti, dans le quartier de Wall Street. Depuis, le mouvement Occupy n’a guère réussi à mobiliser, et il tente désormais de se relancer en appelant les Américains à se mettre en grève à l’occasion du 1er mai, qui n’est pas célébré, on le rappelle, aux Etats-Unis. The Huffington Post raconte que le mouvement a décidé de reprendre son slogan: une journée «sans les 99%» - les 99 % de la population, qui sont opposés au 1% des citoyens les plus riches, et auxquels les militants d’Occupy. demandent de respecter une journée «sans travail, sans d'école, sans de travail ménager, et sans courses».

A voir également ce matin, ce reportage de The Independent, qui revient sur la situation à la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud
. Une situation jugée «désastreuse» par le journal. Les correspondants de The Independent se sont rendus dans le camp de réfugiés de Yida, côté sud-soudanais, qui a accueilli ces derniers jours un flot de réfugiés affamés - près de 23 000 personnes chassées par les bombardements de l’armée soudanaise et combats entre les deux pays. Cette population souffre en ce moment d’une grave pénurie alimentaire, la situation de ce camp est épouvantable, rapporte le journal, qui évoque les températures extrêmement élevées, sous lesquelles les réfugiés doivent faire la queue pendant dix heures pour avoir de l’eau.

Le Soudan qui est accusé par l’Ouganda de recevoir le renfort des hommes de l’Armée de Résistance du Seigneur - c’est à lire, toujours, dans The Independent, qui rapporte que l’armée ougandaise dit aussi détenir les preuves du soutien apporté par Khartoum au mouvement de Joseph Kony, qui est accusé de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale, tout comme  le président soudanais Omar El Béchir.

Le leader de l’Armée de Résistance du Seigneur est toujours recherché par les armées centrafricaine et ougandaise, soutenues par les Etats-Unis. C’est une traque qui évoquée ce matin par The New York Times, qui raconte que Joseph Kony s'est établi aux frontières de la République centrafricaine, de l'Etat sud-soudanais de Bahr-el-Ghazal, et de celui, soudanais, du Darfour, après avoir été chassé de l’Ouganda en 2006.

En Europe, Angela Merkel s’est attirée les foudres de l’Ukraine, après avoir dit envisager de boycotter les matchs de l'Euro 2012. Der Spiegel rapporte que la chancelière, qui était jusque là restée très silencieuse sur le sort de l’ex-premier premier ministre, Ioulia Timochenko, vient de sortir de sa réserve  en faisant savoir qu’elle ne viendrait pas si Ioulia Timochenko n'est pas libérée d'ici le début de la compétition, à savoir le 8 juin prochain.

On termine avec d’autres propos, beaucoup plus verts ceux-là, formulés par le très provocateur maire de Londres, Boris Johnson, rapportés ce matin par The Guardian.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/01/2017 Revue de presse internationale

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 23 janvier, les négociations entre les rebelles et le régime syrien, qui s’ouvrent aujourd’hui à Astana. Le premier...

En savoir plus

23/01/2017 Revue de presse française

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 23 janvier, les résultats du premier tour de la primaire de la gauche. Benoît Hamon arrive en tête, devant Manuel Valls – deux...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus