Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Moyen-orient

Un employé français de Total blessé dans une attaque

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/05/2012

Un agent de sécurité français travaillant pour le groupe pétrolier Total a été blessé par balles par des assaillants, soupçonnés d'appartenir à Al-Qaïda. Un soldat yéménite a, quant à lui, été tué dans cette fusillade dans la région de l'Hadramaout.

REUTERS - Des éléments soupçonnés d'appartenir à Al Qaïda ont tué mardi un militaire yéménite qui accompagnait du personnel de Total et blessé un Français travaillant pour le groupe pétrolier, a annoncé un responsable de la sécurité de la firme.

Un deuxième Yéménite a été également blessé. Les trois hommes ont été attaqués alors qu'ils gagnaient en voiture l'aérodrome de la localité de Seiyun en provenance de la province, riche en pétrole, de l'Hadramaout, dans l'est du pays.

"Ils se rendaient à l'aéroport de Seiyun, distant de deux kilomètres, quand leur véhicule a été attaqué par cinq hommes masqués et armés de fusil", a précisé le responsable.

"Nous ne connaissons pas l'identité des assaillants que nous soupçonnons toutefois d'appartenir à Al Qaïda".

Dans un communiqué parvenu à Reuters, le ministère yéménite des Affaires étrangères impute l'attaque à des "terroristes".

La victime yéménite était un militaire chargé de l'escorte et qui était assis sur le siège du passager avant. Le Français, qui voyageait à l'arrière, a été touché à la jambe. Son collègue yéménite, assis à côté, a reçu trois balles dans la poitrine et se trouve dans un état critique.

Première publication : 01/05/2012

  • YÉMEN

    Un employé français du CICR enlevé dans l'est du pays

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Affrontements meurtriers entre armée et membres présumés d'Al-Qaïda

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Un Américain abattu à Taez, dans le sud-ouest du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)