Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump-Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

Economie

Standard and Poor's relève la note de la Grèce

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/05/2012

L'agence de notation a procédé mercredi au relèvement de la note de la dette souveraine de la Grèce à CCC, assortie d'une perspective de stabilité, après l'échange de la moitié de la dette publique hellénique.

REUTERS - Standard & Poor’s a annoncé mercredi le relèvement à CCC de la note de la dette souveraine grecque, assortie d’une perspective stable.

Dans un communiqué, l’agence de notation prend acte de l’achèvement de la procédure d’échange sur près de la moitié de la dette publique de la République hellénique.
 
La perspective stable intègre à la fois les engagements du gouvernement en matière d’assainissement des finances publiques et les difficultés économiques et politiques auxquelles se heurtent ces engagements, ajoute S&P.
 

 

Première publication : 02/05/2012

  • GRÈCE

    Athènes boucle la restructuration de sa dette

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'avenir de la Grèce s'annonce de plus en plus noir

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Permettre à la Grèce de quitter la zone euro serait "catastrophique", selon Angela Merkel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)