Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité du jour : Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l'UDPS.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

Economie

Standard and Poor's relève la note de la Grèce

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/05/2012

L'agence de notation a procédé mercredi au relèvement de la note de la dette souveraine de la Grèce à CCC, assortie d'une perspective de stabilité, après l'échange de la moitié de la dette publique hellénique.

REUTERS - Standard & Poor’s a annoncé mercredi le relèvement à CCC de la note de la dette souveraine grecque, assortie d’une perspective stable.

Dans un communiqué, l’agence de notation prend acte de l’achèvement de la procédure d’échange sur près de la moitié de la dette publique de la République hellénique.
 
La perspective stable intègre à la fois les engagements du gouvernement en matière d’assainissement des finances publiques et les difficultés économiques et politiques auxquelles se heurtent ces engagements, ajoute S&P.
 

 

Première publication : 02/05/2012

  • GRÈCE

    Athènes boucle la restructuration de sa dette

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'avenir de la Grèce s'annonce de plus en plus noir

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Permettre à la Grèce de quitter la zone euro serait "catastrophique", selon Angela Merkel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)