Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Afrique, le continent des possibles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Lieux saints partagés" : une exposition sur l'art de coexister

En savoir plus

FOCUS

La République en marche à l'épreuve de la démocratie interne

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Au fil de la Vézère, un patrimoine qui remonte à la préhistoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fin est proche" pour Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réforme fiscale de Trump franchit un nouveau cap

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

En savoir plus

Afrique

Un attentat sur un marché du nord-est du pays fait plusieurs dizaines de morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/05/2012

Une attaque à l'explosif s'est produite ce jeudi sur un marché aux bestiaux de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria. Au moins 34 personnes ont été tuées dans l'attentat, mais les secours craignent un bilan beaucoup plus lourd.

AFP - Au moins 34 personnes ont été tuées dans une attaque à l'explosif contre un marché aux bestiaux dans le nord-est du Nigeria, a indiqué jeudi un responsable des services de secours, craignant que le bilan s'alourdisse.
              
"Trente-quatre corps ont été déposés à l'hôpital", après l'attaque qui a eu lieu à Potiskum, a déclaré à l'AFP ce responsable s'exprimant sous couvert d'anonymat. Il a affirmé craindre que plus de 50 personnes aient péri, car des familles avaient déjà enterré des proches.

Première publication : 03/05/2012

  • NIGERIA

    Explosion meurtrière pendant une messe chrétienne à l'université de Kano

    En savoir plus

  • NIGERIA

    L'un des principaux quotidiens nationaux visé par un double attentat

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Deux assauts imputés à Boko Haram font une dizaine de morts dans le nord-est du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)