Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les conservateurs anti-Ahmadinejad dominent au Parlement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

Selon les résultats publiés par les médias, les conservateurs confirment leur domination lors du second tour des législatives. Le Front uni des conservateurs, parti opposé au président Ahmadinejad, remporte, au total, 65 sièges au Parlement.

AFP - Le second tour des élections législatives iraniennes qui s'est tenu vendredi a confirmé l'écrasante domination des conservateurs au pouvoir, selon les résultats publiés dimanche par les médias.

Avant le scrutin, 65 des 290 sièges du Majlis, le Parlement iranien, restaient à pourvoir à l'issue du premier tour qui avait déjà vu, le 2 mars, une large victoire des différentes factions conservatrices qui se partagent le pouvoir en Iran.

Les réformateurs, qui ont largement boycotté le scrutin pour protester contre la répression dont ils ont été victimes après la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009, n'ont obtenu que deux sièges au second tour, selon un décompte de l'agence Fars.

Ils n'ont plus que 21 sièges dans le nouveau Majlis, contre 60 dans l'Assemblée sortante.

Les deux principales alliances conservatrices en compétition, le "Front uni des conservateurs" (opposés au président Ahmadinejad) et le "Front de la persistance de la révolution islamique" (plutôt favorable au président), ont emporté 44 sièges au second tour, selon Fars.

Ces deux coalitions hétéroclites devraient dominer le futur Majlis, avec 65 sièges pour le Front uni, 25 pour le Front de la persistance et 61 pour des députés présentés simultanément par les deux groupes --une particularité de la politique iranienne.

Par ailleurs, 98 députés ont été élus comme "indépendants" face aux candidats présentés par ces deux coalitions. Beaucoup sont inconnus, mais au moins une dizaine d'entre eux sont clairement conservateurs.

Cinq députés représentent les minorités reconnues (chrétiens, juifs et zoroastriens), les quinze derniers se répartissant entre divers groupuscules conservateurs.

Si la quasi-totalité des nouveaux élus se réclament du Guide de la République islamique Ali Khamenei, ces résultats ne permettent pas de discerner le rapport de force entre partisans et opposants au président Ahmadinejad, d'autant que le Parlement a été très largement renouvelé avec 196 nouveaux élus.

Le centre de gravité du futur Majlis dépendra largement des alliances que les "indépendants" passeront avec le Front uni ou le Front de la persistance, ainsi que du choix des élus présentés simultanément par les deux coalitions de siéger plutôt avec l'une ou l'autre, estiment les analystes.

 

Première publication : 06/05/2012

  • IRAN

    Les Iraniens votent pour le second tour des élections législatives

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Entre l'Iran et Israël, l'heure est à l'apaisement

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama impose de nouvelles sanctions contre l'Iran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)