Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Netanyahou à Washington : une visite controversée

En savoir plus

SUR LE NET

La police de Los Angeles accusée d'avoir tué un sans-abri

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les milliardaires, toujours plus nombreux

En savoir plus

Asie - pacifique

Hillary Clinton à Calcutta pour renforcer les relations americano-indiennes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, est arrivée ce dimanche à Calcutta pour une visite de trois jours destinée à consolider les relations entre l'Inde et les États-Unis - relations un peu distendues ces derniers mois.

AFP - La secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, est arrivée dimanche à Calcutta, pour une visite en Inde de trois jours visant à relancer des relations ayant perdu de leur élan en dépit d'années d'efforts de rapprochement entre les deux plus grandes démocraties du monde.

Après la Chine et le Bangladesh, l'Inde constitue la dernière étape de son intense séquence diplomatique en Asie. A Calcutta (est), elle devait visiter des monuments et rencontrer des habitants, avant de se rendre pour des entretiens de haut niveau à New Delhi, la capitale fédérale indienne.

Lors de son dernier passage en Inde l'an passé, Hillary Clinton avait appelé l'Inde à occuper un plus grand rôle dans le monde et soutenu que la relation américano-indienne façonnerait le XXIe siècle.

Mais l'élan s'est depuis tassé, certains parlementaires américains n'hésitant pas à reprocher au pays de continuer à acheter du pétrole à l'Iran en dépit des menaces de sanctions américaines. Le patronat américain s'agace lui que l'Inde rechigne à s'ouvrir aux géants de la distribution.

La visite de la secrétaire d'Etat coïncide avec celle d'une importante délégation iranienne cette semaine, qui vient chercher en Inde des opportunités commerciales pour atténuer l'impact des sanctions américaines

Première publication : 06/05/2012

  • DIPLOMATIE

    Visite d'Hillary Clinton à Pékin en pleine affaire du dissident évadé Chen

    En savoir plus

  • INDE

    Grâce à son missile à longue portée, New Delhi "renforce son poids géopolitique"

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Première visite d'un président pakistanais en Inde depuis 2005

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)