Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Moyen-Orient

Benjamin Netanyahou envisage des législatives anticipées au mois de septembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

Le Premier ministre israélien pourrait annoncer la tenue d'élections législatives anticipées pour le 4 septembre ainsi que la dissolution du Parlement. Initialement prévu en octobre 2013, le Likoud devrait remporter le scrutin.

REUTERS - Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche qu'il chercherait à organiser des élections législatives anticipées en Israël dans quatre mois, un scrutin pour lequel sa formation de droite, le Likoud, est donnée largement gagnante par les instituts de sondage.

"Il est préférable d'avoir une campagne électorale d'une courte durée de quatre mois qui permettra de ramener la stabilité dans les rangs politiques", a expliqué le Premier
ministre devant une réunion du Likoud.

Première publication : 06/05/2012

  • ISRAËL

    Israël rompt ses liens avec le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal poursuit ses raids aériens contre la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Palestiniens et Israéliens acceptent un cessez-le-feu "complet et réciproque"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)