Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Moyen-orient

Benjamin Netanyahou envisage des législatives anticipées au mois de septembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

Le Premier ministre israélien pourrait annoncer la tenue d'élections législatives anticipées pour le 4 septembre ainsi que la dissolution du Parlement. Initialement prévu en octobre 2013, le Likoud devrait remporter le scrutin.

REUTERS - Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche qu'il chercherait à organiser des élections législatives anticipées en Israël dans quatre mois, un scrutin pour lequel sa formation de droite, le Likoud, est donnée largement gagnante par les instituts de sondage.

"Il est préférable d'avoir une campagne électorale d'une courte durée de quatre mois qui permettra de ramener la stabilité dans les rangs politiques", a expliqué le Premier
ministre devant une réunion du Likoud.

Première publication : 06/05/2012

  • ISRAËL

    Israël rompt ses liens avec le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Palestiniens et Israéliens acceptent un cessez-le-feu "complet et réciproque"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal poursuit ses raids aériens contre la bande de Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)