Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

asie

Les inondations au Népal font 60 victimes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

Les inondations dans la région de l'Annapurna ont causé la mort d'au moins 60 personnes. Quinze corps ont été retrouvés et identifiés sur les 43 disparus. Les chances de retrouver des survivants sont quasi nulles.

AFP - Les inondations au Népal dans la région de l'Annapurna pourraient avoir causé la mort de 60 personnes, a annoncé la police dimanche, et les secours n'avaient plus aucun espoir de retrouver des survivants.

"Pour l'instant, 12 des 15 corps retrouvés ont été identifiés et nous avons une liste de 43 disparus, dont trois touristes ukrainiens. Les chances de retrouver des survivants sont proches de zéro", a déclaré à l'AFP le responsable de la police locale, Sailesh Thapa.

Seules huit personnes ont survécu à une rapide montée des eaux samedi de la rivière Seti, qui ont emporté les familles qui pique-niquaient sur les berges et tout un village situé près de de la ville touristique de Pokhara.

En débordant, la Seti a emporté deux bâtiments et plusieurs cabanes dans le village de Kharapani, au pied de l'Annapurna, un des sites les plus touristiques du Népal.

La plupart des disparus sont des Népalais. "Il n'y avait rien d'anormal. Les gens ont été surpris par les eaux alors qu'ils pique-niquaient en famille, se reposaient ou que d'autres travaillaient. Un torrent de boue charriant des débris a brusquement tout envahi et emporté les gens", a raconté le Kathmandu Post.

Des chiens renifleurs ont été dépêchés sur la zone du sinistre depuis la capitale à 200 km de là, tandis que la police et l'armée tentaient de retrouver des survivants.

Le Premier ministre, Baburam Bhattari, a interrompu ses activités pour se rendre dans le village et a promis de prendre en charge le coût des funérailles, a déclaré son porte-parole, Bishwadeep Pandey.

Habituellement, les inondations se produisent plus tardivement, pendant la mousson, et les causes de cette catastrophe n'étaient pas encore connues.

La région de l'Annapurna attire chaque année des milliers de randonneurs, népalais et étrangers.

D'une altitude de 8.091 mètres, l'Annapurna fait partie des 14 plus hauts sommets du monde.

 

Première publication : 06/05/2012

  • NÉPAL

    Huit morts dans des inondations au Népal, trois touristes russes portés disparus

    En savoir plus

  • HOMOSÉXUALITE

    Le Népal va organiser les 1ers Jeux d’Asie gays

    En savoir plus

  • NÉPAL

    Un avion de tourisme s'écrase près de Katmandou, 19 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)