Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

FRANCE

S'il est élu, François Hollande devrait s'entretenir dès dimanche soir avec Angela Merkel

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2012

D'après Jean-Marc Ayrault, conseiller spécial de François Hollande, si le candidat socialiste est élu, il devrait avoir ses premiers échanges avec la chancelière allemande dans la soirée sur la question du redressement de l'Europe.

AFP - François Hollande, s'il est élu président, devrait avoir un échange avec la chancelière allemande Angela Merkel dès dimanche soir, a indiqué son conseiller spécial, Jean-Marc Ayrault, député-maire socialiste de Nantes.

M. Ayrault, qui s'exprimait après avoir voté, a souligné qu'en tant que "conseiller spécial" il avait été "très attentif à la question des relations franco-allemandes, parce que ça va compter tout de suite".

"Dès ce soir je pense, si François Hollande est élu président de la République, il

Selon les électeurs, la campagne a été dominée par la crise économique

échangera avec la chancelière d'Allemagne parce qu'il y a là la clé du redressement de l'Europe, de la réorientation de l'Europe dans le sens de la croissance, dans le sens de la compétitivité, de la protection", a-t-il déclaré aux journalistes, à l'école élémentaire de la Fraternité à Nantes.

"Sur ce sujet-là, je me suis investi beaucoup parce que je pense qu'il y a une partie des problèmes de la France et de l'Europe qui dépendent des décisions très importantes qui seront prises", a-t-il ajouté.

Interrogé sur ses chances d'accéder à Matignon en cas de victoire de François Hollande ainsi qu'une rumeur persistante le soutient depuis plusieurs semaines, il a botté en touche: "Ce n'est pas la peine de spéculer, laissons les Français se prononcer sereinement, nous sommes le 6 mai 2012 et j'espère que ce sera ce soir le début d'une autre histoire".

Il a déclaré avoir "bien vécu cette campagne". "Je suis serein, toujours avec un petit stress qui nous anime le jour d'une élection parce qu'on n'est jamais sûr du résultat à l'avance", a-t-il déclaré.

Très détendu, accompagné de son épouse Brigitte ainsi que d'une de ses filles et d'un de ses petit-fils, Jean-Marc Ayrault a serré les mains des électeurs présents et de son principal opposant de droite, François Pinte, président de l'UMP de Loire-Atlantique, qui votait au même endroit.

Première publication : 06/05/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    La participation en hausse par rapport au premier tour

    En savoir plus

  • PRÉSIDIENTIELLE FRANÇAISE

    La France aux urnes pour départager François Hollande et Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    En misant sur Hollande, François Bayrou cherche à assurer l'avenir du MoDem

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)