Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 13/06/2012

"Normal!"

Presse française, Lundi 7 mai. Au menu de la presse française, la victoire de François Hollande à la présidentielle, face à Nicolas Sarkozy.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

La presse française revient bien sûr largement ce matin sur la victoire de François Hollande.

Je vous propose de commencer avec le Parisien, qui titre tout simplement ce matin sur «la victoire de François Hollande», qui sera le 7ème président de la Vème République, et qu’on voit à la Une en train de saluer la foule - c’était hier soir, dans son fief de Tulle.

François Hollande qui a fait sa campagne avec ce slogan, «Le changement, c’est maintenant», et c’est à la Une, ce matin, de 20 minutes.

François Hollande le «candidat normal»; «Normal !» point d’exclamation pour Libération, qui visiblement attendait cette victoire, et salue l’élection du candidat par ce mot: «Enfin». Enfin «la joie. La joie immense de voir une parenthèse se refermer, une malédiction se dissiper». Libé pour qui cette victoire est le signe qu’«en dépit de l’individualisme des sociétés contemporaines, un «nous» existe. Que des idées comme la justice, l’égalité, le partage et la solidarité peuvent et doivent organiser la vie publique. Qu’il est possible, donc, d’aller contre les valeurs de l’époque pour faire vivre ce qui rassemble, au lieu de suivre la pente naturelle, d’écouter la petite voix qui parle en chacun de nous et engage à ne vivre nos vies que pour défendre des intérêts individuels».

«Enfin, la gauche !», s’exclame aussi ce matin la Dépêche du Midi, en rappelant que «depuis près d’un quart de siècle, elle n’avait plus remporté la victoire à l’élection majeure». «François Hollande peut se féliciter, surenchérit le Télégramme : avec son élection, il marche sur les pas de François Mitterrand».

La victoire de François Hollande qui est saluée également par le quotidien l’Humanité. Le quotidien communiste titre sur la «large victoire» de François Hollande, et règle ses comptes avec le quinquennat qui s’achève en évoquant l’élection du candidat socialiste comme «un non net et sans bavure à cinq ans de sarkozysme», mais aussi «le paysage inquiétant» laissé par le président sortant à droite, où une partie de troupes de l’UMP «parie (désormais) sur un concubinage voire un mariage avec l’extrême-droite».

Nicolas Sarkozy pour qui le Figaro dit avoir «une pensée» ce matin. Le quotidien titre sobrement: «François Hollande président», et salue son prédécesseur comme celui qui aura été «dignement défait après s’être battu jusqu’au dernier souffle». Le Figaro écrit que «l’histoire jugera le quinquennat (de Nicolas Sarkozy) et retiendra qu’ayant affronté la pire crise économique et financière de ces cinquante dernières années, il a néanmoins engagé des réformes capitales et tenu fièrement la place de la France à l’international et joué un rôle décisif dans le sauvetage de l’Europe et de l’euro».

La crise que va devoir affronter à son tour François Hollande. L’état de grâce sera de courte. Désormais, écrit la Croix, s’ouvre «le temps de preuves».

François Hollande désormais «à l’épreuve du pouvoir» titrent les Echos, en égrenant les difficultés qui attendent le président élu: la croissance, la compétitivité, le mur de la dette, le chômage, compter l’engagement que François Hollande a pris de négocier un nouveau pacte de croissance européen.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/10/2014 Revue de presse française

"Himalayesque"

Presse française, mercredi 1er octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, le montant «himalayesque» de la dette publique, la quadrature du cercle budgétaire, un festival de...

En savoir plus

30/09/2014 Revue de presse internationale

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

Presse internationale, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la poursuite de la campagne de désobéissance civile à Hongkong, et les inquiétudes sur la...

En savoir plus

30/09/2014 Alain Juppé

"Les profs manquent à l'appel"

Presse française, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’entrée du FN au Sénat, les duels Sarkozy/Fillon et Sarkozy/Juppé, et le manque de profs.

En savoir plus

29/09/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"Occupy défie Pékin"

Presse internationale, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la confrontation entre forces de l’ordre et manifestants à Hong Kong, et les interrogations sur...

En savoir plus

29/09/2014 Égalité hommes-femmes

"Sur un plateau"

Presse française, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la défaite de la gauche aux sénatoriales, et la décision du gouvernement de raboter le congé parental.

En savoir plus