Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 13/06/2012

"Normal!"

Presse française, Lundi 7 mai. Au menu de la presse française, la victoire de François Hollande à la présidentielle, face à Nicolas Sarkozy.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

La presse française revient bien sûr largement ce matin sur la victoire de François Hollande.

Je vous propose de commencer avec le Parisien, qui titre tout simplement ce matin sur «la victoire de François Hollande», qui sera le 7ème président de la Vème République, et qu’on voit à la Une en train de saluer la foule - c’était hier soir, dans son fief de Tulle.

François Hollande qui a fait sa campagne avec ce slogan, «Le changement, c’est maintenant», et c’est à la Une, ce matin, de 20 minutes.

François Hollande le «candidat normal»; «Normal !» point d’exclamation pour Libération, qui visiblement attendait cette victoire, et salue l’élection du candidat par ce mot: «Enfin». Enfin «la joie. La joie immense de voir une parenthèse se refermer, une malédiction se dissiper». Libé pour qui cette victoire est le signe qu’«en dépit de l’individualisme des sociétés contemporaines, un «nous» existe. Que des idées comme la justice, l’égalité, le partage et la solidarité peuvent et doivent organiser la vie publique. Qu’il est possible, donc, d’aller contre les valeurs de l’époque pour faire vivre ce qui rassemble, au lieu de suivre la pente naturelle, d’écouter la petite voix qui parle en chacun de nous et engage à ne vivre nos vies que pour défendre des intérêts individuels».

«Enfin, la gauche !», s’exclame aussi ce matin la Dépêche du Midi, en rappelant que «depuis près d’un quart de siècle, elle n’avait plus remporté la victoire à l’élection majeure». «François Hollande peut se féliciter, surenchérit le Télégramme : avec son élection, il marche sur les pas de François Mitterrand».

La victoire de François Hollande qui est saluée également par le quotidien l’Humanité. Le quotidien communiste titre sur la «large victoire» de François Hollande, et règle ses comptes avec le quinquennat qui s’achève en évoquant l’élection du candidat socialiste comme «un non net et sans bavure à cinq ans de sarkozysme», mais aussi «le paysage inquiétant» laissé par le président sortant à droite, où une partie de troupes de l’UMP «parie (désormais) sur un concubinage voire un mariage avec l’extrême-droite».

Nicolas Sarkozy pour qui le Figaro dit avoir «une pensée» ce matin. Le quotidien titre sobrement: «François Hollande président», et salue son prédécesseur comme celui qui aura été «dignement défait après s’être battu jusqu’au dernier souffle». Le Figaro écrit que «l’histoire jugera le quinquennat (de Nicolas Sarkozy) et retiendra qu’ayant affronté la pire crise économique et financière de ces cinquante dernières années, il a néanmoins engagé des réformes capitales et tenu fièrement la place de la France à l’international et joué un rôle décisif dans le sauvetage de l’Europe et de l’euro».

La crise que va devoir affronter à son tour François Hollande. L’état de grâce sera de courte. Désormais, écrit la Croix, s’ouvre «le temps de preuves».

François Hollande désormais «à l’épreuve du pouvoir» titrent les Echos, en égrenant les difficultés qui attendent le président élu: la croissance, la compétitivité, le mur de la dette, le chômage, compter l’engagement que François Hollande a pris de négocier un nouveau pacte de croissance européen.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus