Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

EUROPE

Le conservateur Samaras renonce à former un gouvernement

Vidéo par Damien COQUET , Shirli SITBON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/05/2012

Antonis Samaras, chef de file de la Nouvelle Démocratie, parti conservateur arrivé en tête des législatives, renonce à former un gouvernement. Le président Papoulias va donc confier cette tâche à la Coalition de la gauche radicale.

AFP - Le premier tour de table lundi pour la formation d'un gouvernement grec a échoué avec l'annonce du leader des conservateurs Antonis Samaras qu'il s'était heurté au refus des partis anti-austérité, qui ont enregistré un succès notable aux élections de dimanche, de former une coalition.

Le chef de La Nouvelle Démocratie a déclaré que ses efforts pour former un gouvernement de salut national avaient échoué, ce qui veut dire que c'est au tour du parti de la gauche radicale Syriza de tenter de former un gouvernement.

"J'ai fait ce que j'ai pu pour obtenir un résultat, mais c'était impossible", a déclaré M. Samaras dans une interview télévisée après une journée de rencontres séparées avec les chefs des autres partis.

"J'en ai informé le président (Carolos Papoulias) et lui ai restitué mon mandat" a ajouté le chef sexagénaire de La Nouvelle Démocratie.

M. Samaras a été éconduit par le parti Syriza (Coalition de la gauche radicale), arrivé en deuxième position aux élections, ainsi que par le petit parti Dimar (Gauche démocratique),tandis que le Parti communiste et le parti des Grecs indépendants, n'ont même pas accepté de le rencontrer.

Le Pasok, arrivé en troisième position aux élections et qui faisait partie de la coalition sortante, a accepté de coopérer mais à la seule condition que les autres partis de gauche l'acceptent.

Le chef de Syriza, Alexis Tsipras, sera convoqué par le président Papoulias à 11h00 GMT mardi et aura trois jours pour former un gouvernement.

Alexis Tsipras a déclaré qu'il essaierait de former une coalition de gauche afin de rejeter les "mesures barbares" liées à l'accord sur le remboursement de la dette.

"Nous allons épuiser toutes les possibilités de parvenir à un accord, en priorité avec les forces de gauche" a-t-il déclaré lundi.

Les partis anti-austérité totalisent 151 sièges au parlement mais il semble quasiment impossible qu'ils parviennent à s'entendre.
 

Première publication : 07/05/2012

  • LÉGISLATIVES GRECQUES

    La gauche radicale exclut une alliance avec les conservateurs

    En savoir plus

  • GRÈCE

    L'UE enjoint le futur gouvernement à respecter les engagements pris

    En savoir plus

  • GRÈCE - LÉGISLATIVES

    Les socialistes du Pasok sanctionnés, les extrêmes confirment leur percée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)