Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

L'UE enjoint le futur gouvernement à respecter les engagements pris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/05/2012

Au lendemain des législatives au cours desquelles la politique d'austérité menée par la coalition au pouvoir a été sanctionnée, Bruxelles appelle le futur gouvernement grec à tenir les engagements pris dans le cadre du plan de sauvetage du pays.

AFP - La Commission européenne attend du gouvernement grec qu'il "respecte les engagements qu'il a pris" dans le cadre du plan de sauvetage du pays, a déclaré lundi une de ses porte-parole, au lendemain des élections législatives en Grèce.

Les électeurs grecs ont massivement rejeté dimanche la politique d'austérité exigée par l'UE et le FMI en échange de l'aide versée au pays.

Le leader de la droite gouvernementale Antonis Samaras, arrivé en tête des législatives grecques, a proposé la formation "d'un gouvernement de salut national" pour maintenir la Grèce dans l'euro, en s'engageant à "changer la politique du mémorandum" d'austérité jusqu'"au retour de la croissance et l'apaisement de la société".

"Le casse-tête a commencé"



"Il n'y a pas encore de nouveau gouvernement en Grèce, mais la Commission espère et s'attend à ce que le futur gouvernement respecte les engagements pris par la Grèce", a déclaré la porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde-Hansen, au cours d'une conférence de presse.

"La Commission reste bien entendu prête à continuer à assister la Grèce avec les réformes en cours dans le cadre du deuxième programme d'ajustement économique", a-t-elle ajouté.

La Grèce devrait lancer lundi les procédures de formation d'un gouvernement de coalition, tâche qui semble impossible sans y faire entrer un des cinq partis opposés à la politique de rigueur imposée à la Grèce par ses créanciers publics, le Fonds monétaire international et l'Union européenne.

Il appartient aux Grecs "de se mettre d'accord et nous espérons que cela pourra se faire rapidement pour former un gouvernement", a ajouté Mme Ahrenkilde-Hansen, soulignant que le programme d'ajustement "constitue la base d'une reprise économique avec une croissance soutenable et la création d'emplois" en Grèce.

Le gouvernement allemand a réaffirmé lundi de son côté que le plan d'aide européen décidé avec Athènes restait la meilleure voie pour sortir de la crise.

Première publication : 07/05/2012

  • GRÈCE - LÉGISLATIVES

    Les socialistes du Pasok sanctionnés, les extrêmes confirment leur percée

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Témoignages d'électeurs grecs : "Ça ne peut plus durer"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)