Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

François Hollande achève sa tournée africaine au Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : Les touristes algériens très attendus

En savoir plus

REPORTERS

La Libye en quête d'unité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Grèce en défaut de paiement, dette, déficit, faillite...et "grexit" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attaque de Boko Haram au Nigeria : 150 morts dans 2 nouvelles attaques

En savoir plus

TECH 24

Les nouveaux innovateurs

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : la jupe de la discorde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les profs 2" : les cancres sont de retour

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet retour à Gaza, un an après l’opération "Bordure protectrice"

En savoir plus

EUROPE

Vladimir Poutine propose Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/05/2012

Vladimir Poutine, qui a officiellement commencé son troisième mandat à la tête de la Russie ce lundi en prêtant serment au Kremlin, a proposé la nomination de son prédécesseur, Dmitri Medvedev, au poste de Premier ministre.

AFP - Le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine a proposé lundi au Parlement la candidature de son prédécesseur Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre, a indiqué le président de la Douma (chambre basse), Sergueï Narychkine, selon les agences russes.

Dans la foulée de cette annonce, le gouvernement russe, dirigé par M. Poutine jusqu'à lundi midi et son investiture à la présidence, a présenté sa démission, selon les agences, en conformité avec la Constitution.

M. Medvedev, qui vient d'achever quatre ans au Kremlin, doit entamer le processus de sa nomination à la tête du gouvernement lundi en rencontrant les dirigeants des groupes parlementaires de la Douma.

Une séance extraordinaire de cette assemblée est prévue mardi à partir de 11H00 GMT, à l'issue de laquelle il devrait être confirmé sans accroc au poste de Premier ministre.

Dmitri Medvedev est, durant toute sa présidence, resté dans l'ombre de Vladimir Poutine, qui avait dû quitter le Kremlin en 2008 faute de pouvoir effectuer un troisième mandat consécutif à la présidence, interdit par la Constitution.

Les deux hommes avaient annoncé dès l'automne qu'ils échangeraient leurs postes à l'occasion de la présidentielle de mars, remportée avec près de 64% des voix par M. Poutine dès le premier tour.

Première publication : 07/05/2012

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine retrouve officiellement son fauteuil de président

    En savoir plus

  • RUSSIE

    La police interpelle plus de 250 manifestants anti-Poutine à Moscou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "Vladimir Poutine va devoir faire des concessions"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)