Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 08/05/2012

"L'Europe n'est ni un tiroir caisse ni un self service"

Presse française, Mardi 8 mai. Au menu de la presse française, la première journée du président Hollande, dont l’agenda de ces prochains jours s’annonce extrêmement chargé, notamment sur le front de la politique étrangère.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec le Parisien, qui revient ce matin sur la première journée du président Hollande.

François Hollande qui va devoir gérer pendant 5 ans ce que le Parisien qualifie de «contexte dégradé»: une croissance en berne, une dette abyssale, un chômage en forte hausse. Le journal revient sur les premières mesures qui devraient être prises par les socialistes: la retraite à 60 ans pour ceux qui auront cotisé 41 ans, le blocage des prix du carburant, et la mise en place d’un encadrement des loyers - la liste n’est bien sûr pas exhaustive.

Le récit de la première journée de François Hollande président, qui est aussi à la Une de Libération, qui rappelle que l’état de grâce n’aura duré finalement que quelques heures, que désormais, «les emmerdes commencent» - et qu’elles ont de surcroît tendance à «voler en escadrille». Libération évoque bien sûr l’explosion du système politique grec, et le bras de fer qui vient de s’engager avec l’Allemagne au sujet du pacte budgétaire européen.

Ce sont deux dossiers épineux que le futur gouvernement va devoir traiter en priorité, rappelle le Figaro, qui revient sur les trois noms possibles pour le poste de premier ministre: Martine Aubry, Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, le mieux placé étant probablement Jean-Marc Ayrault, d’après le Figaro, qui raconte, que cet élu consensuel, très proche de François Hollande, parle couramment allemand. Un atout qui pourrait être précieux pour le nouveau couple «Merkhollande».

Le couple François Hollande/Angela Merkel, justement, connaît ses premiers désaccords au sujet du pacte budgétaire européen. François Hollande a dit qu’il voulait renégocier l’accord conclu entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, et y ajouter un volet sur la relance. Mais sur ce sujet, la chancelière a fait savoir qu’il n’était pas question de parler de «croissance par les déficits», et ça n’a pas échappé au Figaro, qui titre sur ces désaccords et écrit que pour les socialistes, «la fête est finie».«Angela Merkel a sifflé la fin de la récréation, il n’y aura pas de «renégociation», un point c’est tout», et le PS doit «cesser de prendre (ses) désirs pour des réalités».

Ce sont des désaccords que François Hollande cherche en tout cas à minimiser. Dans la première interview qu’il a accordée, sur le site slate.fr, il affirme qu’il ne reste aujourd’hui «aucune séquelle» de ces péripéties. François Hollande dit croire, aussi, au moteur franco-allemand, tout en «contestant» «l’idée d’un duopole». Le président élu a aussi cette amabilité: «L’Europe n’est pas un tiroir caisse et encore moins un self-service».

François Hollande ne perd pas de vue, non plus, les législatives de juin, dont il dit espérer obtenir une majorité large et franche. Les socialistes, rapporte Libération, «espèrent surfer sur leur vague», et n’envisageraient pas un risque de cohabitation.

Du côté de l’UMP, on tente de faire bonne figure. Pour le moment, le discours est à l’unité, selon le Figaro, qui écrit que Jean-François Copé, François Fillon et Alain Juppé ont choisi de différer leur affrontement. Les ténors de la droite qui vont devoir faire sans Nicolas Sarkozy. Il aurait fait savoir qu’il abandonnait définitivement la vie politique - même si, en politique, rien n’est jamais vraiment terminé.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

Dans la presse ce mercredi 23 mai : la mort de l’écrivain américain Philip Roth, la condamnation de l’archevêque australien Philip Wilson accusé d’avoir couvert des faits de...

En savoir plus