Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

EUROPE

Sans surprise, l'ex-président Medvedev confirmé au poste de Premier ministre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/05/2012

Au lendemain du départ de Dmitri Medvedev en tant que président de la Russie, la Douma, chambre basse du Parlement, a suivi la recommandation de Vladimir Poutine et confirmé la nomination de l'ancien chef d'État au poste de Premier ministre.

AFP - La Douma russe a confirmé mardi Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre au lendemain de son départ du Kremlin, entérinant ainsi la permutation de postes avec Vladimir Poutine.
              
M. Medvedev a obtenu le soutien de 299 députés sur les 450 que compte la chambre basse du Parlement russe.
              
"Je vous remercie pour votre confiance", a déclaré M. Medvedev, promettant d'écouter toutes les forces politiques représentées à la Douma.
              

"Je vais travailler, sans ménager les efforts, pour remplir les promesses qui ont été faites par le président de Russie et par moi", a-t-il ajouté.
              
"Je suis convaincu que si nous travaillons ensemble, nous pouvons obtenir ces résultats", a poursuivi M. Medvedev.
              
Le président Poutine a ensuite signé le décret confirmant la nomination du Premier ministre.
              
"Je suis sûr que Dmitri Medvedev sera ouvert à une coopération constructive avec tous les partis, tous les mouvements politiques", a-t-il également déclaré.
              
Cent quarante quatre députés, issus du parti communiste et du parti Russie juste (centre-gauche), ont voté contre la candidature de M. Medvedev. Vladimir Poutine a présenté dès lundi, peu après son investiture, la candidature de M. Medvedev pour lui succéder en tant que Premier ministre.
              
"Vous savez, j'ai pris la décision (d'échanger les postes) il y a longtemps, je l'ai dit ouvertement", a rappelé M. Poutine devant le Parlement. "Nous n'avons rien changé, rien présenté devant le Parlement ou devant la société qui pourrait être qualifié de tromperie ou de jeu politique", a-t-il ajouté.
              
MM. Poutine et Medvedev avaient annoncé dès l'automne qu'ils échangeraient leurs postes à l'occasion de la présidentielle de mars, remportée avec près de 64% des voix par M. Poutine dès le premier tour.
              
Ce "tandem", en place depuis 2008, semble, avec cet échange des postes, installé durablement au pouvoir. Dmitri Medvedev est, durant toute sa présidence, resté dans l'ombre de Vladimir Poutine, qui avait dû quitter le Kremlin en 2008 faute de pouvoir effectuer un troisième mandat consécutif à la présidence, interdit par la Constitution.
              
Cette permutation annoncée, additionnée à des fraudes massives aux élections législatives et à la présidentielle, selon l'opposition, ont déclenché un mouvement de contestation inédit depuis l'arrivée au pouvoir en 2000 de M. Poutine.        

Première publication : 08/05/2012

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine propose Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine retrouve officiellement son fauteuil de président

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "Vladimir Poutine va devoir faire des concessions"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)