Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

Amériques

Rick Santorum apporte son soutien à son ex-rival Mitt Romney

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/05/2012

Après avoir longtemps été en bonne position dans la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de novembre, le sénateur de Pennsylvanie, Rick Santorum (photo), a annoncé son ralliement à Mitt Romney.

REUTERS - Rick Santorum a apporté tard lundi soir son soutien à Mitt Romney, qui sera selon toute vraisemblance le candidat du Parti républicain à l’élection présidentielle du 6 novembre aux Etats-Unis.

Dans un communiqué, Santorum, qui a un temps brigué l’investiture républicaine et a durement bataillé contre Romney, admet les divergences qui les opposent tous deux.

Mais, ajoute-t-il, il est ressorti d’une récente rencontre avec Romney impressionné par la "profonde compréhension" de l’ancien gouverneur du Massachusetts sur les questions économiques et familiales, les thèmes de prédilection de Santorum.

"Par dessus tout le reste, nous sommes tous deux convenus que le président Obama devait être battu. Cette tâche ne sera pas aisée. Tout le monde devra mettre la main à la pâte si nous voulons que notre candidat soit victorieux", poursuit-il.

"Le gouverneur Romney sera ce candidat, et il a mon approbation et mon soutien pour remporter cette élection, la plus cruciale de nos existences", ajoute-t-il.

Révélation des primaires républicaines, Rick Santorum a annoncé le 10 avril qu’il se retirait de la course à l’investiture républicaine. Il était alors le dernier adversaire crédible de Mitt Romney.

Selon un sondage Reuters/Ipsos rendu public jeudi dernier, il est avec Marco Rubio l’une des deux personnalités préférées des électeurs républicains pour former un "ticket" avec Mitt Romney et devenir son vice-président s’il est élu à la Maison blanche le 6 novembre.

Le candidat du Parti républicain sera investi lors de la convention nationale du parti, fin août à Tampa, en Floride.

Mitt Romney n’a plus qu’un rival, le libertarien Ron Paul, qui n’a gagné à ce stade aucune consultation organisée dans le cadre des primaires.

Le ralliement de Santorum pourrait l’aider, dans la perspective de la présidentielle, à attirer plus fermement l’électorat le plus conservateur du pays. L’ancien sénateur de Pennsylvanie a en effet mené campagne contre l’avortement et contre les droits des homosexuels.

Santorum, qui a remporté onze consultations avant de se retirer des primaires, a multiplié les attaques contre Romney au cours des débats télévisés ou dans ses spots de campagne et a tardé à se ranger derrière celui qu’il qualifiait de "modéré du Massachusetts".

Mais il explique avoir changé d’avis après s’être entretenu avec lui vendredi dernier à Pittsburgh.

 

 

Première publication : 08/05/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Un conseiller homosexuel de l'équipe de Mitt Romney démissionne

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Quel vice-président pour le républicain Mitt Romney ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)