Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Moyen-orient

Netanyahou renonce à des législatives anticipées après le ralliement de Kadima

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/05/2012

La perspective d'élections législatives s'est éloignée en Israël après que le parti centriste Kadima a accepté de rejoindre le Likoud du Premier ministre, Benjamin Netanyahou (photo), dans la coalition gouvernementale.

AFP - Six semaines après avoir ravi la direction du parti centriste Kadima, Shaul Mofaz a rallié dans la nuit de lundi à mardi la coalition gouvernementale du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui, du coup, a renoncé à des élections anticipées.

Selon la radio publique, MM. Mofaz et Netanyahu ont secrètement négocié un accord en vue d'un gouvernement d'union nationale, alors que la Knesset avait déjà voté lundi soir un projet de loi de dissolution de la Chambre en première lecture qu'elle s'apprêtait à voter en deuxième et troisième lectures.

En vertu de cet accord, M. Netanyahu a renoncé à des élections législatives anticipées et M. Mofaz doit devenir vice-Premier ministre et ministre sans portefeuille du nouveau cabinet en gestation.

MM. Netanyahu et Mofaz sont notamment convenus qu'un nouveau texte plus égalitaire remplacera d'ici l'été la Loi Tal qui permet aux juifs religieux orthodoxes d'être exemptés du service militaire.

Des membres du Kadima vont disposer de postes importants, notamment à la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense et à celle des Affaires économiques.

L'accord prévoit une relance du processus de paix avec les Palestiniens et assure le vote du budget de l'Etat pour le prochain exercice fiscal.

Le Kadima, première formation d'Israël avec 28 députés, est en chute libre. Les sondages ne lui prévoyaient au mieux qu'une douzaine de mandats. Autant dire que M. Mofaz, 63 ans, apparaît comme un "sauveur" aux yeux de ses camarades de parti.

Ce transfuge du Likoud est un ancien chef d'état-major et ex-patron de la Défense. A la faveur d'élections primaires entièrement axées sur son image sécuritaire, il a évincé en fin mars Tzipi Livni à la tête du Kadima.

Ses sympathisants mettent en avant sa riche expérience militaire et portent notamment à son crédit l'écrasement de la seconde Intifada palestinienne (2000-2005). Ils font valoir que ses qualités pourront être mises à profit alors que M. Netanyahu reproche à l'Iran de faire planer "une menace existentielle" sur Israël en poursuivant son programme nucléaire à des fins militaires, ce que Téhéran dément.

 

Première publication : 08/05/2012

  • ISRAËL

    Benjamin Netanyahou envisage des législatives anticipées au mois de septembre

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Israël rompt ses liens avec le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Palestiniens et Israéliens acceptent un cessez-le-feu "complet et réciproque"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)