Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SPORT

L'Atletico Madrid remporte la Ligue Europa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2012

En battant 3 à 0 l'Athletic de Bilbao mercredi à Bucarest, en Roumanie, l'Atletico Madrid remporte haut la main la finale de la Ligue Europa. Il s'agit du quatrième trophée européen du club madrilène.

REUTERS - Un an tout juste après avoir emmené le FC Porto à la victoire en Ligue Europa, le Colombien Radamel Falcao a offert le trophée à l'Atletico Madrid qui s'est imposé 3-0 mercredi en finale à Bucarest face à l'Athletic Bilbao.

Seul à la pointe d'une équipe qui a fait preuve d'une grande discipline et d'une efficacité clinique pour battre les Basques, Falcao a scellé le sort de cette finale dès la première période en inscrivant un doublé (7e et 34e minutes). Diego a signé le troisième but en fin de match.

L'Atletico Madrid, vainqueur de l'épreuve en 2010, s'adjuge ainsi une quatrième trophée européen après la Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe 1962 et la Supercoupe d'Europe 2010.

Falcao, troisième meilleur buteur de Liga avec 23 buts, derrière les intouchables Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, en a ajouté 12 cette saison en Ligue Europa.

Arrivé en Espagne l'été dernier pour 40 millions d'euros, après avoir établi un record de buts en une saison en Ligue Europa avec Porto (17), le Colombien a été un poison constant pour les Basques, par son harcèlement défensif, ses appels dans le dos des défenseurs et son jeu en remise, précis.

Dans la deuxième finale consécutive entre deux clubs d'un même pays - Porto avait battu Braga l'an dernier - la fougue offensive de Bilbao, dont sept des onze titulaires ont été formés au club, n'a pas suffi à contrarier les Colchoneros.

La douzième victoire d'affilée de l'Atletico Madrid dans la compétition - un record - s'est dessinée d'autant plus vite que Falcao a écrit les premières lignes d'un scénario idéal en ouvrant le score dès la 7e minute.

Lancé sur le côté droit, le Colombien entrait dans la surface avant de fixer son défenseur d'un crochet en d'enrouler magnifiquement sa frappe du gauche dans la lucarne opposée.

Attaque-défense

Animé par une volonté de jouer qui lui a valu l'admiration de toute l'Europe et lui avait permis d'éliminer Manchester United ou Schalke 04, Bilbao a tout fait pour emballer le match.

Mais par deux fois, son avant-centre Fernando Llorente, qui lutte pour une place de titulaire avec l'Espagne à l'Euro, a manqué la cible en première période, sur une tête (10e) puis une reprise de volée à bout portant dévissée (16e).

L'Athletic s'est encore créé une occasion avec une frappe de sa perle offensive de 19 ans, Iker Muniain, mais le gardien belge de Madrid, Thibault Courtois, a bien détendu son 1m99.

A force de buter sur le jeune portier prêté par Chelsea, Bilbao s'est exposé et a été puni peu après la demi-heure de jeu lorsque Falcao, alerté par Arda Turan, a effacé Jon Aurtenexte d'un crochet derrière sa jambe d'appui pour catapulter le ballon au fond des filets.

L'entraîneur argentin de Bilbao, Marcelo Bielsa, a apporté du sang neuf dès la reprise avec les entrées d'Ibai Gomez et Inigo Perez, sans que les Basques ne réussissent à trouver l'ouverture, leurs mouvements si fluides habituellement manquant de la précision nécessaire pour contourner le bloc madrilène.

Dans un match qui prenait la forme d'une attaque-défense, les Madrilènes ont toujours été assez prompts pour écarter le danger sans céder à la panique.

L'Athletic a encore accéléré et recouvré de la justesse. Il s'est alors offert de nombreuses occasions mais Courtois et sa défense ont tenu bon, alors que Gomez (70e), De Marcos (72) ou Sisueta (77e) ont manqué le cadre quand le Belge semblait battu.

Le poteau trouvé par Falcao au bout d'un raid en contre (80e) n'a rien changé et la victoire a finalement été assurée par Diego au bout d'un énième contre.
Battu en finale comme il y a 35 ans par la Juventus Turin, Bilbao conserve un palmarès européen vierge.

L'Atletico aura l'opportunité d'enrichir le sien l'été prochain quand il disputera la Supercoupe face au vainqueur de la Ligue des champions dont la finale opposera le Bayern Munich à Chelsea, le 19 mai à Munich.

 

Première publication : 09/05/2012

  • LIGUE EUROPA

    L'Atletico Madrid et l'Athletic Bilbao décrochent leurs billets pour la finale

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    L’Espagne veut faire le plein pour les matches retour

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    Seul représentant non-espagnol, le Sporting Portugal s'impose en demi-finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)