Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

SPORT

Bernardin Kingue Matam : "C’est une fierté de pouvoir représenter la France aux JO"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/05/2012

L’haltérophile français d’origine camerounaise, Bernardin Kingue Matam, a été sélectionné ce mercredi pour les Jeux olympiques de Londres en 2012. L’occasion pour lui de prendre sa revanche après son absence aux Jeux de Pékin en 2008.

Le comité de sélection de la Fédération française d’haltérophilie a rendu son verdict ce mercredi : Bernardin Kingué Matam participera bien aux Jeux olympiques de Londres. Un soulagement pour celui qui garde un douloureux souvenir de l’été 2008, lorsqu’il avait été écarté des Jeux de Pékin par le Cameroun pour des raisons encore obscures.

Cette sélection pour Londres sous la tunique bleue apparaît donc comme une délivrance pour Bernardin Kingué Matam, naturalisé français en juin 2011, qui compte désormais les jours.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Je compte les jours avant les JO"

Bernardin Kingué Matam, 21 ans, doit sa sélection pour les Jeux à une très belle prestation aux championnats d’Europe, disputé à Antalya, en Turquie, en avril dernier. Il y avait décroché la médaille de bronze au total olympique dans la catégorie des moins de 69 kilos, juste derrière son illustre aîné Vencelas Dabaya (médaillé d’argent aux JO de Pékin). Une troisième place porteuse d’espoir.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Je ne suis pas loin des meilleurs"

Bernardin Kingué Matam a commencé l’haltérophilie à l’âge de 13 ans à Yaoundé, capitale du Cameroun. Son frère David a été le premier à immigrer en France. Âgé aujourd’hui de 36 ans, David Matam a déjà participé aux Jeux olympiques sous les couleurs françaises. C’était à Sydney, en 2000. Il est ensuite venu chercher au Cameroun son petit frère Bernardin pour qu’il s’entraîne avec lui à Besançon. "Il existe une vraie filiation entre le Cameroun et la France en matière d’haltérophilie," assure Bernardin Kingué Matam.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Le Cameroun a beaucoup donné à la France"

Chez les Matam, l’haltérophilie est une véritable histoire d’amour. Le père de Bernardin a été le premier à s’investir dans cette discipline au Cameroun, jusqu’à devenir entraîneur national puis directeur technique national de la Fédération. Il a ensuite transmis sa passion à ses enfants. Au total, 11 de ses 14 enfants font de l’haltérophilie. Les filles comme les garçons.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "L’haltérophilie, une histoire de famille"

Bernardin Kingué Matama espère décrocher une médaille à Londres et imiter ainsi son compatriote Vencelas Dabaya, également sélectionné pour les JO. "Ce serait quelque chose grandiose," confie-t-il ému.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Les JO, c'est quelque chose de grandiose"

Première publication : 09/05/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO-2012 : les athlètes français débordent d'ambitions

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres montre ses muscles avant les JO

    En savoir plus

  • DOPAGE -JO 2012

    Plusieurs athlètes contrôlés positifs autorisés à participer aux Jeux de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)