Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle" au Proche-Orient

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

SPORT

Bernardin Kingue Matam : "C’est une fierté de pouvoir représenter la France aux JO"

©

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/05/2012

L’haltérophile français d’origine camerounaise, Bernardin Kingue Matam, a été sélectionné ce mercredi pour les Jeux olympiques de Londres en 2012. L’occasion pour lui de prendre sa revanche après son absence aux Jeux de Pékin en 2008.

Le comité de sélection de la Fédération française d’haltérophilie a rendu son verdict ce mercredi : Bernardin Kingué Matam participera bien aux Jeux olympiques de Londres. Un soulagement pour celui qui garde un douloureux souvenir de l’été 2008, lorsqu’il avait été écarté des Jeux de Pékin par le Cameroun pour des raisons encore obscures.

Cette sélection pour Londres sous la tunique bleue apparaît donc comme une délivrance pour Bernardin Kingué Matam, naturalisé français en juin 2011, qui compte désormais les jours.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Je compte les jours avant les JO"

Bernardin Kingué Matam, 21 ans, doit sa sélection pour les Jeux à une très belle prestation aux championnats d’Europe, disputé à Antalya, en Turquie, en avril dernier. Il y avait décroché la médaille de bronze au total olympique dans la catégorie des moins de 69 kilos, juste derrière son illustre aîné Vencelas Dabaya (médaillé d’argent aux JO de Pékin). Une troisième place porteuse d’espoir.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Je ne suis pas loin des meilleurs"

Bernardin Kingué Matam a commencé l’haltérophilie à l’âge de 13 ans à Yaoundé, capitale du Cameroun. Son frère David a été le premier à immigrer en France. Âgé aujourd’hui de 36 ans, David Matam a déjà participé aux Jeux olympiques sous les couleurs françaises. C’était à Sydney, en 2000. Il est ensuite venu chercher au Cameroun son petit frère Bernardin pour qu’il s’entraîne avec lui à Besançon. "Il existe une vraie filiation entre le Cameroun et la France en matière d’haltérophilie," assure Bernardin Kingué Matam.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Le Cameroun a beaucoup donné à la France"

Chez les Matam, l’haltérophilie est une véritable histoire d’amour. Le père de Bernardin a été le premier à s’investir dans cette discipline au Cameroun, jusqu’à devenir entraîneur national puis directeur technique national de la Fédération. Il a ensuite transmis sa passion à ses enfants. Au total, 11 de ses 14 enfants font de l’haltérophilie. Les filles comme les garçons.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "L’haltérophilie, une histoire de famille"

Bernardin Kingué Matama espère décrocher une médaille à Londres et imiter ainsi son compatriote Vencelas Dabaya, également sélectionné pour les JO. "Ce serait quelque chose grandiose," confie-t-il ému.

Bernardin Kingue Matam (Haltérophilie, France) : "Les JO, c'est quelque chose de grandiose"

Première publication : 09/05/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    JO-2012 : les athlètes français débordent d'ambitions

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres montre ses muscles avant les JO

    En savoir plus

  • DOPAGE -JO 2012

    Plusieurs athlètes contrôlés positifs autorisés à participer aux Jeux de Londres

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)