Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

EUROPE

L'opposante Ioulia Timochenko transférée de la prison à l'hôpital

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/05/2012

En grève de la faim depuis le 20 avril, l'opposante ukrainienne a dû être transportée dans un hôpital, où elle y soignera une hernie discale. L'ex-chef du gouvernement a été condamnée à de la prison en octobre 2011 pour abus de pouvoir.

REUTERS - L'ancien Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko, en grève de la faim depuis le 20 avril, a quitté sa prison dans l'est de l'Ukraine et a été transférée dans un hôpital local, ont constaté mercredi des témoins.

Selon des journalistes de Reuters présents à l'hôpital, Timochenko est entrée par une entrée latérale mercredi matin sous bonne garde policière. Quelques-uns de ses partisans ont scandé "Liberté pour Ioulia!".

Selon sa fille Evguenia, l'ancien chef du gouvernement va progressivement stopper sa grève de la faim durant le traitement à l'hôpital.

Ioulia Timochenko, 51 ans, l'un des principaux adversaires politiques du président Viktor Ianoukovitch, a été condamnée en octobre dernier pour avoir, selon la justice ukrainienne, abusé de ses pouvoirs lors de son deuxième mandat, entre 2007 et 2010.
L'Union européenne et les Etats-Unis ont condamné le jugement et demandé sa libération.

Elle a commencé à jeûner après avoir été frappée par des gardiens lors d'un transfert à l'hôpital, selon son avocat, ce que démentent les autorités pénitentiaires.

Ioulia Timochenko souffre de vives douleurs au dos dues à une hernie. Elle a refusé de se faire soigner par des médecins ukrainiens employés par l'Etat en qui elle dit ne pas avoir confiance.

Viktor Ianoukovitch n'a pas fait de déclaration publique sur la situation de son ex-rivale, mais s'est refusé à intervenir pour obtenir sa libération, affirmant respecter les décisions de justice.

La semaine dernière, les autorités ukrainiennes avaient refusé qu'elle soit transférée en Allemagne pour se faire soigner. Timochenko avait donné par la suite son accord pour être soignée localement sous le contrôle de médecins allemands.

Son transfert dans un hôpital situé à douze kilomètres de sa prison est le dernier développement d'une affaire qui embarrasse l'Ukraine, coorganisatrice de l'Euro 2012 de football, du 8 juin au 1er juillet, alors que plusieurs dirigeants européens ont appelé à un boycott politique de l'événement.

Mardi, Kiev a décidé d'annuler un sommet des dirigeants de l'Europe de l'Est qui devait avoir lieu à Yalta les 11 et 12 mai prochain.

De nombreux chefs d'Etat avaient annoncé le boycottage de la réunion pour protester contre le traitement infligé à Timochenko.

Première publication : 09/05/2012

  • UKRAINE

    L'opposante Ioulia Timochenko va cesser sa grève de la faim

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'opposante Ioulia Timochenko inculpée d'évasion fiscale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)