Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 10/05/2012

"Sisyphe"

Presse française, Jeudi 10 mai. Au menu de la presse française, le début des ennuis pour François Hollande, confronté désormais à la menace d’une sortie de la Grèce de la zone euro; le Président élu qui reste décidé, toutefois, à parler croissance avec l’Allemagne.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec les Echos, qui reviennent ce matin sur la situation en Grèce.

On vient d’en parler, la crise politique à Athènes fait craindre une paralysie des réformes, et du coup l’UE menace de ne pas payer les prochaines échéances. Pour le moment, l’Europe «tente d’éviter la faillite» du pays, titrent les Echos, mais pour combien de temps encore?

Le dossier grec et l’Europe, baptême du feu pour François Hollande, qu’on retrouve en Sysiphe des temps modernes à la Une de Libération. Le journal revient sur ses efforts pour faire adopter un plan de relance à l’échelle européenne. François Hollande va désormais devoir prouver, écrit Libération, que «le salut existe en dehors des méthodes brutales et libérales de Merkozy».

D’après l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, le président élu aurait «beaucoup de cartes en main» pour y parvenir. Il explique dans une interview à Libération que François Hollande doit désormais réussir le «rééquilibrage des relations avec l’Allemagne», en «réintroduisant les autres partenaires dans le jeu», et en n’ayant pas peur d’une «mise au point claire avec Berlin», car d’après lui, «sur beaucoup de sujets, les approches ne sont plus les mêmes».

L’Europe en général, l’Allemagne et la Grèce en particulier que le Figaro évoque comme étant le «premier cactus de la présidence Hollande». Le journal pose ce matin «la» question qui fâche: «La Grèce doit-elle quitter la zone euro ?».

François Hollande a promis durant sa campagne de revenir à la retraite à 60 ans, pour les salariés qui auront cotisé 41 ans, et là encore, ça s’annonce très délicat, puisque les Echos nous apprennent  que la gauche va se retrouver face à des comptes plus dégradés que prévu, en raison de la persistance de la crise.

Et les syndicats ont déjà commencé à mettre la pression sur pour qu’il respecte son engagement. Le secrétaire de FO Jean-Claude Mailly le dit ouvertement dans le Parisien: il ne fera aucun cadeau au nouveau président s’il ne tient pas ses promesses.

Politique, toujours, avec 20 minutes, qui se demande ce que l’UMP va faire «après Sarkozy ?». Le quotidien gratuit consacre sa Une au dernier Conseil des ministres présidé par Nicolas Sarkozy, hier.

Le dernier conseil des ministres a tourné à la séquence émotion, d’après Libération. La tristesse des au revoir, sans doute, mais aussi peut-être, le signe d’une certain soulagement, à droite. L’UMP semble soudée, pour le moment du moins, par l’espoir de sauver les meubles en juin.

Quant à la gauche, d’après les Echos, elle aborde les élections en position de force, mais sa performance va dépendre, d’après le journal, des résultats du Front national et du nombre de triangulaires avec l’UMP.

Le Front national, justement, persiste et signe dans sa stratégie de faire imploser l’UMP. Aujourd’hui, il s’agit de semer la division pour parvenir au but. Le Figaro rapporte que la patronne du FN parle désormais d’ouvrir la porte à des «ententes», au cas par cas, avec les élus de droite qui n’auront pas appelé à voter contre le FN. Une stratégie que le patron de l’UMP Jean-François Copé tente de désamorcer en écartant, même au cas par cas, tout accord avec le Front national.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/06/2018 Hélène FRADE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

Dans la presse, ce mardi 19 juin, le tollé provoqué par le durcissement de la politique migratoire de l’Administration Trump. Les restes dictateur Franco bientôt exhumés à Valle...

En savoir plus

19/06/2018 Hélène FRADE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

A la Une de la presse, ce mardi 19 juin, les réactions au durcissement de la politique migratoire aux Etats-Unis, où près de 2000 enfants se retrouvent séparés de leurs parents...

En savoir plus

18/06/2018 Hélène FRADE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

A la une de la presse, ce lundi 18 juin, la victoire du candidat de la droite à la présidentielle en Colombie. Des enfants de sans-papiers séparés de leurs parents aux...

En savoir plus

18/06/2018 Hélène FRADE

"Je pense, donc je foot"

A la Une de la presse, ce lundi 18 juin, l’arrivée de l’Aquarius, hier, à Valence, après une semaine d’errance en Méditerranée. La crise politique en Allemagne sur fonds de...

En savoir plus

15/06/2018 Axel MAY

Coupe du monde 2018 : "jouons unis" en Espagne

Dans cette seconde revue de presse de la matinée, place au football, rien qu’au football, ouverture de la Coupe du monde oblige !

En savoir plus