Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

FRANCE

François Fillon a remis la démission de son gouvernement à Nicolas Sarkozy

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2012

François Fillon, qui restera l'unique Premier ministre du quinquennat de Nicolas Sarkozy, a remis jeudi la démission de son gouvernement au président sortant, le même jour que l'officialisation des résultats de la présidentielle.

REUTERS - François Fillon a remis jeudi la démission de son gouvernement à Nicolas Sarkozy, quatre jours après la défaite du président sortant à l’élection présidentielle et après cinq années passées à Matignon, a annoncé la présidence de la République.

Le chef de l’Etat sortant a accepté cette démission et François Fillon assurera, avec les membres du Gouvernement, « le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau Gouvernement », précise l’Elysée dans un communiqué.
 
La passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et son successeur socialiste, François Hollande, aura lieu mardi. Le président élu a d’ores et déjà annoncé qu’il dévoilerait ensuite le nom de son Premier ministre.   
 
Sous la Ve République française, seul Georges Pompidou a été plus longtemps que François Fillon Premier ministre d’une seule traite (14 avril 1962-10 juillet 1968).
 
Nommé le 17 mai 2007, François Fillon a survécu à tous les remaniements ministériels qui ont marqué le quinquennat et passé 1.821 jours dans ses fonctions de chef de gouvernement.
 
A l’automne 2010, le centriste Jean-Louis Borloo a fait un temps figure de remplaçant potentiel mais Nicolas Sarkozy a finalement choisi de garder celui qu’il avait présenté au début de son mandat comme son « collaborateur ».
 
En dehors de Georges Pompidou, seuls deux autres hommes sont restés cinq ans de suite à Matignon sous la Ve République - le centriste Raymond Barre (25 août 1976-11 mai 1981) et le socialiste Lionel Jospin (2 juin 1997-6 mai 2002).
 
François Fillon monte pour la postérité et l’histoire sur la deuxième marche du podium.
 
Comme nombre de ses ministres, il va maintenant, à 58 ans, se consacrer à la campagne des élections législatives des 10 et 17 juin - il est candidat de l’UMP à Paris.
 
Il fait également figure de rival du secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, notamment dans la perspective de la présidentielle de 2017.

 

Première publication : 10/05/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Dernier conseil des ministres pour Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    L’UMP veut afficher son unité jusqu’aux législatives

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    L'UMP et le Front national, entre guerre ouverte et œillades discrètes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)