Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce: après la victoire Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

Asie - pacifique

Aucun survivant dans le crash d'un Soukhoï sur l'île de Jakarta

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2012

L'épave du Soukhoï, qui avait disparu mercredi alors qu'il effectuait un vol de démonstration avec 47 passagers, a été localisée dans une région montagneuse située au sud de Jakarta. Les secours ont indiqué n'avoir trouvé "aucun survivant".

AFP - Les secours indonésiens ont indiqué jeudi après-midi avoir atteint l'épave du Superjet russe Soukhoï mais n'ont trouvé que "des cadavres" et "aucun survivant" parmi la cinquantaine d'occupants, a indiqué le porte-parole de l'Agence nationale des secours, Gagah Prakoso.

"Nous sommes entrés sur le site (de l'épave). Nous avons trouvé des cadavres mais nous ne sommes pas en mesure d'en donner le nombre", a-t-il déclaré à la presse.

"Il n'y a pas de survivants. Nous n'avons retrouvé aucun survivant. Nous nous apprêtons à placer les cadavres dans des sacs mortuaires. L'évacuation devrait avoir lieu demain" (vendredi), a-t-il ajouté.

"L'avion a heurté le flanc de la montagne à vive allure. Imaginez le résultat. L'appareil est complètement détruit", a-t-il poursuivi.

L'épave pulvérisée du Superjet 100, qui participait à un vol de démonstration mercredi, avait été repérée jeudi matin dans une région montagneuse au sud de Jakarta, laissant entrevoir peu de chance de retrouver des rescaptés.

Les débris avaient été découverts par un hélicoptère à environ 1.800 mètres d'altitude près de Cijeruk, dans la région du Mont Salak, un volcan qui culmine à 2.211 mètres, avaient précisé les secours.

Des photographies aériennes diffusées par les services de secours montrent des débris de l'appareil, accrochés à des arbres et des roches situés sur une paroi montagneuse très abrupte, semblant suggérer que l'avion a heurté la montagne de plein fouet.

Le Soukhoï transportait 47 personnes, tous des Indonésiens, à l'exception de huit Russes, un Français et un Américain, selon Trimarga Rekatama, l'agent indonésien de Soukhoï. D'autres sources évoquent cependant jusqu'à 50 occupants. L'ambassade de France à Jakarta a confirmé la présence à bord d'un Français.

 

Première publication : 10/05/2012

COMMENTAIRE(S)