Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce : après la victoire, Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

Décryptage de l'univers de la mode : les coulisses, les icônes, les secrets de fabrication, les évènements incontournables et les enjeux socio-économiques. Présenté par Pascal Mourier. Le vendredi à 10h45.

MODE

MODE

Dernière modification : 11/05/2012

Marc Menasé / Menlook

Les nouveaux empires sont numériques.

Un mannequin, une styliste, une photographe, nous sommes … chez le géant français de la vente en ligne de vêtements et d’accessoires masculins. 10 000 références, 30 000 produits en stock, plus de 200 marques distribuées, 100 000 clients … Les nouveaux empires sont numériques.
Marc Ménasé. 31 ans. Génie de la gestion passé par les bancs de l’université. Il y a 10 ans, il participe aux débuts de Kelkoo, puis il créé Nextedia, une agence de marketing on line qu’il revend à prix d’or au groupe Lagardère. En 2010 il monte MenInvest, société de sites e-commerce et médias à destination des hommes.
Sur les 35 millions d’internautes français, plus de 2 sur 3 achètent en ligne. Le marché porteur est aujourd’hui celui de la clientèle masculine qui délaisse l’ordinateur de bureau pour acheter le week end, sur tablette numérique. Une clientèle fidèle à ses marques fétiches, mais fossilisée dans ses habitudes.
Pour accompagner le mouvement, l’entreprise s’est enrichie d’une rédaction pour informer les clients sur les produits commerciaux. Les articles sont le reflet des communiqués écrits par les marques, étoffés des sujets classiques censés plaire au consommateur masculin : l’horlogerie, l’automobile, la haute technologie, le design. En revanche, le groupe a innové en créant sa marque distributeur, conçue en interne, et fabriquée en Europe.
Les collections vantent avec malice une tendance revival rétro. Preuve de la réticence des hommes à toute évolution de leurs tenues.
 

Par Pascal MOURIER , Media TV

COMMENTAIRE(S)

Les archives

03/07/2015 Mode (émission)

Haute couture : dans les coulisses des préparatifs de l'automne-hiver 2015

La haute couture est la vitrine mondiale incontestée des groupes de luxe. Mais il existe à Paris quelques créateurs de mode qui, par passion ou par folie, continuent d’investir...

En savoir plus

26/06/2015 Mode (émission)

Mode masculine été 2016 : expérimentations et nouvelles élégances

Au diable les tendances, à bas les diktats ! Voici venu le temps des expérimentations et de la recherche de nouvelles élégances. Pour l’été prochain ? Un soupçon d’années 40...

En savoir plus

19/06/2015 Mode (émission)

Le tissu français n'est pas mort!

La mode ! Un exemple de séduction à la française que le monde nous envie. Mais pour révéler tant de sensualité, pour se permettre de délivrer tant d’esprit créatif, il faut...

En savoir plus

05/06/2015 Mode (émission)

Le business digital de la mode : la révolution numérique en marche

Comment l’univers de la mode, du luxe et de la communication fait-il pour ne pas rater le train de la révolution numérique ? En lançant, par exemple, une appli qui joue sur la...

En savoir plus

22/05/2015 Mode (émission)

Les grandes maisons de couture présentent leur collection croisière 2016

Dans le calendrier officiel de la mode internationale, les collections "croisière" occupent une place singulière depuis 1920. Conçues pour les clientes fortunées qui migraient...

En savoir plus