Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bioéthique : coup d'envoi de 6 mois de débats

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal-Casamance, toutes les autorisations de coupe de bois suspendues

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

Moyen-Orient

Double-attentat à Damas, les autorités dénoncent une attaque "terroriste"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2012

Deux explosions sont survenues jeudi matin dans la capitale syrienne. Les autorités syriennes évoquent une attaque terroriste qui a fait au moins 55 morts et plus de 370 blessés. Le chef des observateurs de l'ONU appelle à l'arrêt des violences.

REUTERS - Les attentats commis jeudi à Damas prouvent que la Syrie est confrontée à un terrorisme soutenu par des puissances étrangères, a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères, cité par l’agence de presse syrienne Sana.

Les deux bombes qui ont explosé dans la matinée dans la capitale ont fait 55 morts et 372 blessés, selon un bilan officiel. Ce double attentat, non revendiqué pour l’instant, est le plus meurtrier à être commis à Damas depuis le début de l’insurrection dans le pays à la mi-mars 2011.
 
Le ministère des Affaires étrangères a demandé d’autre part au Conseil de sécurité des Nations unies de prendre des mesures contre les pays, les organisations et les agences de presse qui pratiquent le terrorisme, écrit Sana.
 
« La Syrie souligne l’importance qu’il y a à ce que le Conseil de sécurité prenne des mesures contre les pays, les organisations et les agences de presse qui pratiquent et encouragent le terrorisme », dit le ministère dans une lettre adressée à l’Onu, citée par Sana.
 

 

Première publication : 10/05/2012

  • SYRIE

    Une explosion près d'un convoi de l'ONU blesse des soldats du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Kofi Annan : "Le plan de paix est le seul moyen d'éviter la guerre civile"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)