Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

SPORT

Tour d’Italie 2012 : Cavendish s’offre un deuxième succès

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2012

Le champion du monde britannique de l’équipe Sky, Mark Cavendish, a remporté au sprint ce jeudi la cinquième étape du Tour d’Italie, s’adjugeant par la même occasion son deuxième succès depuis le départ du Giro.

AFP - Le champion du monde en titre, le Britannique Mark Cavendish (Sky), a remporté au sprint jeudi à Fano la 5e étape du Tour d'Italie, son deuxième succès depuis le départ de la compétition.

Le Lituanien Ramunas Navardauskas (Garmin) a conservé le maillot rose de leader après les 209 kilomètres de cette étape ensoleillée.

Trois jours après une chute spectaculaire dans le sprint de Horsens (Danemark), qui lui a laissé un hématome au côté gauche, Cavendish a signé son sixième succès de la saison.

Le Britannique a devancé cette fois l'Australien Matt Goss, l'Italien Daniele Bennati et le Sud-Africain Robert Hunter.

Agé de 26 ans, le coureur de l'île de Man s'est imposé pour la 9e fois dans le Giro, auquel il participe pour la quatrième fois. Il compte désormais 32 étapes de grands tours (Giro, Tour, Vuelta) à son palmarès.

Dans cette étape de plaine, sur les bords de l'Adriatique (est), une échappée de quatre coureurs (Kaisen, Bulgac, De Marchi, De Negri) s'est formée dès le départ pour compter jusqu'à 6 minutes d'avance (km 70). L'Italien Alessandro De Marchi, dernier rescapé de ce groupe, a insisté jusqu'à 20 kilomètres de l'arrivée.

Le peloton a perdu plusieurs sprinteurs (Bos, Farrar, Guardini, Hushovd, J. J. Haedo) dans les 30 derniers kilomètres, après une accélération soutenue de l'équipe de l'Italien Ivan Basso (Liquigas) relayée par celle du Tchèque Roman Kreuziger (Astana).

Navardauskas, maillot rose depuis le succès de son équipe mercredi dans le contre-la-montre de Vérone, a franchi la ligne au sein du peloton.

Vendredi, le Giro aborde un terrain plus vallonné, entre Urbino et Porto Sant'Elpidio dans la 6e étape longue de 210 kilomètres. Avec quatre difficultés répertoriées, la dernière à 33,5 km de l'arrivée.

Première publication : 10/05/2012

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : Taylor Phinney perd son maillot de leader

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d’Italie 2012 : Cavendish fauché en plein sprint

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : le Britannique Mark Cavendish s'offre la deuxième étape

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)