Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : Le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Une émission réalisée à partir de contenus amateur : photos, vidéos et témoignages envoyés par nos Observateurs aux quatre coins du monde et vérifiés par nos journalistes à Paris. Le samedi à 9h15.

Dernière modification : 17/05/2012

Bataille de symboles au nord du Mali et retour des baltagias en Egypte

Julien Pain vous propose la première émission entièrement réalisée à partir de contenus amateur. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

SUJET 1 - MALI

Le nord du Mali est aujourd'hui contrôlé par des groupes rebelles. Mais cette rébellion n'est pas homogène. Car il y a d'un côté des forces touareg qui demandent l'indépendance de la région, qu'ils appellent l'azawad. Et de l'autre des groupes, notamment le plus puissant d'entre eux, Ansar dine, qui se battent pour l'instauration d'un régime islamiste dans tout le Mali.

Notre Observateur, Assan Midal, va nous raconter comment se passe cette cohabitation entre des mouvements rebelles si différents. Un témoignage rare, dans une région où peu de journalistes ont accès.

SUJET 2 : EGYPTE

Hosni Moubarak a été évincé du pouvoir il y a plus d'un an, mais ses méthodes elles, sont encore là. C'est en tout cas ce qu'affirment les manifestants qui ont été tabassés sur la place Abassiya, au Caire, le 2 mai dernier. Ils disent que le pouvoir militaire a utilisé, comme au temps de Moubarak, des civils armés, les fameux baltaguiyas, pour briser leur contestation par la force.

C'est Mostafa Kandil qui va nous parler cette nuit de violence au cours de laquelle 25 personnes ont perdu la vie.

Et ne ratez pas notre Best Obs des meilleures images amateurs de la semaine...

Par Julien PAIN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/02/2018 guerre

Un site archive les vidéos de la guerre en Syrie comme preuves, et un rappeur malien à la machette qui inquiète

Depuis Berlin, un informaticien syrien compile les vidéos de la guerre dans son pays, effacées par les plateformes de streaming car jugées trop violentes, et veut s'en servir...

En savoir plus

09/02/2018 Soudan

Un Soudanais sauve ses frères torturés en Libye et les pêcheurs de Saint-Louis en colère

Un Soudanais installé en France est parvenu à se jouer des ravisseurs de ses frères, qui les torturaient, et à les faire libérer. Au Sénégal, les pêcheurs de Saint-Louis se...

En savoir plus

19/01/2018 OBSERVATEURS

Des élèves matés par l'armée en Côte d'Ivoire et un orchestre 100% en déchets en Colombie

Cette semaine, notre Observateur ivoirien nous expliquera la fâcheuse tendance des élèves d'Abidjan de se mettre en congés avant la date des vacances, puis vous découvrirez un...

En savoir plus

27/01/2018 OBSERVATEURS

Plongée dans les mines de RD Congo, étude sur les intox contre les migrants et la belle histoire d'un Ivoirien handicapé

L'émission des Observateurs vous emmène en RD Congo, où notre Observateur est parti à la rencontre des mineurs artisanaux dans l'est du pays... puis nous vous présenterons une...

En savoir plus

05/01/2018 OBSERVATEURS

10 ans des Observateurs : émission spéciale avec quatre Observateurs à Paris

La rédaction des Observateurs de France 24 a soufflé ses 10 bougies ! À cette occasion, nous avons invité à Paris quatre Observateurs de République démocratique du Congo, de...

En savoir plus