Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Asie - pacifique

Deux soldats de l'Otan abattus par des hommes en uniforme

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2012

Deux soldats de l'Otan ont été tués samedi dans le sud de l'Afghanistan par deux hommes portant des uniformes de la police afghane. La veille, un tireur déguisé en membre de l'armée afghane avait abattu un soldat américain dans l'est du pays.

AFP - Le ministère britannique de la Défense a confirmé dimanche la mort de deux soldats britanniques, tués samedi par des membres des forces de police afghane, après des informations la veille de la force internationale de l'Otan (Isaf).

Les deux hommes participaient à une réunion avec des autorités locales près de la base d'Attal, dans la province du Helmand, quand ils ont été tués par balle "par des membres des forces de police afghane", a précisé le ministère dans un communiqué.

Le ministère de la Défense a attendu d'avoir pu prévenir les familles pour confirmer la mort des deux soldats, intervenue samedi.

L'un d'eux servait dans le premier régiment des gardes gallois (1st Battalion Welsh Guards) et l'autre dans la Royal Air Force.

Les deux hommes ne faisaient pas partie d'une unité de combat, mais de conseil des forces afghanes sur place.

Dimanche, le ministre de la Défense Philip Hammond, interviewé par la télévision BBC, a indiqué qu'il était encore "très, très tôt" pour connaître les circonstances précises de l'accident, et que les attaquants pouvaient aussi bien être des "insurgés infiltrés" dans la police afghane que des policiers qui auraient développé des relations conflictuelles avec les soldats de l'Isaf.

"Souvenez-vous qu'il s'agit d'une société où les gens traditionnellement résolvent les conflits par la violence", a-t-il souligné.

Samedi, un porte-parole de l'Isaf avait indiqué que les hommes "étaient des insurgés déguisés en policiers et non des policiers".

Ces deux morts portent à 22 le nombre de membres de la force internationale tués en 2012 des suites de tirs des forces afghanes au cours de 16 incidents différents.

La question de la sécurité des militaires étrangers est critique, alors que les membres des personnels militaire et civil de l'Otan forment militaires, policiers et fonctionnaires en général, qui devront sécuriser et administrer seuls l'Afghanistan après le départ prévu des dernières troupes de combat de l'Otan fin 2014.

D'après un rapport de l'Otan, dont le contenu a été connu en janvier, les altercations mortelles entre Afghans et étrangers "sont loin d'être rares ou isolées" et "reflètent une menace homicide systémique qui croît rapidement". Ce texte, intitulé "Une crise de confiance et d'incompatibilité culturelle", évaluait ces pertes à 6% des pertes totales de l'Otan sur une période donnée.

Première publication : 12/05/2012

  • FRANCE

    Le retrait des troupes françaises d'Afghanistan, un dossier délicat pour Hollande

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Attentats des Taliban à Kaboul après la visite surprise de Barack Obama

    En savoir plus

  • SOMMET INTERNATIONAL

    Les pays membres de l'Otan se concertent sur l'après-2014 en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)