Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump-Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

Moyen-orient

Un groupe islamiste serait à l'origine des attentats de Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2012

Si aucune image n'a permis de prouver son implication, le groupe islamiste Front al Nousra a revendiqué samedi, dans une vidéo, le double attentat perpétré trois jours plus tôt à Damas. Bilan de l'attaque : 55 morts et 372 blessés.

REUTERS - Le groupe islamiste du Front al Nousra a revendiqué samedi dans une vidéo la double explosion de mercredi dans la capitale syrienne, qui a fait 55 morts et 372 blessés selon un bilan officiel.

Ce double attentat, le plus meurtrier à Damas depuis le début de la révolte dans le pays à la mi-mars 2011, a été imputé à des "terroristes" kamikazes par le gouvernement de Bachar al Assad. 

"Le Front al Nousra a mené une opération militaire à Damas contre les repaires du régime (...) Cet attentat est une conséquence des frappes continues du régime sur les quartiers résidentiels dans la banlieue de Damas, à Idlib, Hama, Deraa et d'autres régions", peut-on lire sur un texte diffusé dans la vidéo et lu par un homme dont la voix a été déformée.

"Nous disons au régime : arrêtez de massacrer le peuple sunnite ou les alaouites en subiront les conséquences."

La vidéo ne contient aucune image montrant des militants fabriquant ou installant des bombes permettant de prouver la responsabilité du groupe islamiste dans l'attentat.

Depuis le début du soulèvement contre la dynastie alaouite des Assad, le Front Al Nousra a revendiqué plusieurs attentats commis à Damas et Alep, dans le nord du pays.

Première publication : 12/05/2012

  • SYRIE

    "Ces attentats ne profitent qu’au régime de Bachar al-Assad"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Double-attentat à Damas, les autorités dénoncent une attaque "terroriste"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Une forte explosion suivie d'une fusillade devant les locaux du parti Baas à Alep

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)