Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : Qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

MODE

Mode masculine : florilège des collections hiver 2016-2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Au revoir"

En savoir plus

EUROPE

Le parti d'Angela Merkel enregistre un sérieux revers électoral

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/05/2012

Dimanche, le parti conservateur d'Angela Merkel a essuyé une lourde défaite lors des élections régionales. Avec 26 % des voix dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie, la CDU enregistre l'un de ses plus mauvais scores depuis 1945.

AFP - L'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande Angela Merkel a subi dimanche un cuisant revers au cours d'un scrutin régional, perdant environ 9 points par rapport à 2010, selon des résultats partiels.

A 16 mois des législatives, l'opposition fédérale sociale-démocrate (SPD), critique de la politique d'austérité de Mme Merkel, a facilement conservé l'Etat régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), le plus peuplé d'Allemagne avec ses 18 millions d'habitants, gagnant près de 4 points par rapport à 2010 avec 38% des suffrages, selon ces résultats à 16H30 GMT.

La CDU a recueilli environ 25,5% des suffrages, soit son plus mauvais score jamais enregistré dans cette région, poumon industriel de l'Allemagne avec des villes comme Cologne et Düsseldorf.

"C'est une défaite cinglante pour Angela Merkel et la CDU", a commenté la secrétaire générale du SPD, Andrea Nahles.

La coalition sortante SPD-Verts devrait continuer à gouverner ce Land, les écologistes ayant recueilli 12% des voix.

"Cette défaite est amère, nette, et elle fait très mal", a résumé le chef de file de la CDU dans cette région, le ministre fédéral de l'Environnement, Norbert Röttgen. Il a tenté de protéger Mme Merkel en assurant que c'était "avant tout (sa) défaite", et annoncé sa démission de la direction régionale du parti.

Un décryptage du vote n'était pas possible en début de soirée. Tous les sondages nationaux montrent un large soutien des Allemands à la politique d'austérité de la coalition conservateurs-libéraux au pouvoir à Berlin.

En outre, les libéraux du FDP, fervents partisans de l'austérité, ont recueilli 8,5% dans cet Etat régional, soit près du triple des 3% que leurs accordent les sondages nationaux.

Le jeune parti contestataire des Pirates fera son entrée dans un quatrième Parlement régional, avec 8% des suffrages.

En revanche la formation d'extrême gauche Die Linke poursuit son effacement progressif du paysage politique, surtout dans l'Ouest du pays, et n'a pas passé la barre des 5% des suffrages nécessaires pour avoir des députés.

Première publication : 13/05/2012

  • ALLEMAGNE

    Un nouveau scrutin régional pourrait fragiliser un peu plus Angela Merkel

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La banque centrale allemande met en garde François Hollande

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande rencontrera Angela Merkel dès sa prise de fonction

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)