Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

EUROPE

Le parti d'Angela Merkel enregistre un sérieux revers électoral

Vidéo par Siobhán SILKE , Constance de BONNAVENTURE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/05/2012

Dimanche, le parti conservateur d'Angela Merkel a essuyé une lourde défaite lors des élections régionales. Avec 26 % des voix dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie, la CDU enregistre l'un de ses plus mauvais scores depuis 1945.

AFP - L'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande Angela Merkel a subi dimanche un cuisant revers au cours d'un scrutin régional, perdant environ 9 points par rapport à 2010, selon des résultats partiels.

A 16 mois des législatives, l'opposition fédérale sociale-démocrate (SPD), critique de la politique d'austérité de Mme Merkel, a facilement conservé l'Etat régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), le plus peuplé d'Allemagne avec ses 18 millions d'habitants, gagnant près de 4 points par rapport à 2010 avec 38% des suffrages, selon ces résultats à 16H30 GMT.

La CDU a recueilli environ 25,5% des suffrages, soit son plus mauvais score jamais enregistré dans cette région, poumon industriel de l'Allemagne avec des villes comme Cologne et Düsseldorf.

"C'est une défaite cinglante pour Angela Merkel et la CDU", a commenté la secrétaire générale du SPD, Andrea Nahles.

La coalition sortante SPD-Verts devrait continuer à gouverner ce Land, les écologistes ayant recueilli 12% des voix.

"Cette défaite est amère, nette, et elle fait très mal", a résumé le chef de file de la CDU dans cette région, le ministre fédéral de l'Environnement, Norbert Röttgen. Il a tenté de protéger Mme Merkel en assurant que c'était "avant tout (sa) défaite", et annoncé sa démission de la direction régionale du parti.

Un décryptage du vote n'était pas possible en début de soirée. Tous les sondages nationaux montrent un large soutien des Allemands à la politique d'austérité de la coalition conservateurs-libéraux au pouvoir à Berlin.

En outre, les libéraux du FDP, fervents partisans de l'austérité, ont recueilli 8,5% dans cet Etat régional, soit près du triple des 3% que leurs accordent les sondages nationaux.

Le jeune parti contestataire des Pirates fera son entrée dans un quatrième Parlement régional, avec 8% des suffrages.

En revanche la formation d'extrême gauche Die Linke poursuit son effacement progressif du paysage politique, surtout dans l'Ouest du pays, et n'a pas passé la barre des 5% des suffrages nécessaires pour avoir des députés.

Première publication : 13/05/2012

  • ALLEMAGNE

    Un nouveau scrutin régional pourrait fragiliser un peu plus Angela Merkel

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La banque centrale allemande met en garde François Hollande

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande rencontrera Angela Merkel dès sa prise de fonction

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)