Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un important négociateur du Haut Conseil de paix abattu à Kaboul

©

Vidéo par Maeva BAMBUCK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2012

Arsala Rahmani, ex-ministre sous le régime des taliban, était un interlocuteur très important dans le cadre des négociations de paix entre les rebelles et le gouvernement Karzaï. Dimanche, il a été tué par un tireur embarqué dans une voiture.

AFP - Un haut représentant du Haut conseil de paix (HCP) d'Afghanistan et proche conseiller du président Hamid Karzaï a été tué par balle dimanche à Kaboul, par un tireur à bord d'une voiture, a annoncé un responsable de la sécurité à l'AFP.

Arsala Rahmani, ancien ministre sous le régime des talibans, était "un négociateur clé" au sein du conseil établi par Karzaï pour ouvrir des négociations de paix avec les rebelles taliban, a ajouté le responsable.

"Peu après avoir quitté sa maison, il a été atteint d'une balle tirée depuis une voiture. La balle a traversé son bras gauche et a atteint le coeur", a déclaré le petit-fils de la victime Mohammad Waris. "Il est mort à l'hôpital".

Arsala Rahmani "avait établi récemment des contacts avec de hauts dirigeants taliban", a précisé à l'AFP un responsable de la sécurité, sous couvert d'anonymat.

Rahmani était un ancien ministre de l'Enseignement supérieur sous les talibans de 1996 à 2001. Il avait rejoint le gouvernement de Hamid Karzaï après l'arrivée des Etats-Unis venus renverser les talibans en Afghanistan, après les attentats du 11 septembre 2001.

En septembre dernier, Burhanuddin Rabbani, l'ancien président afghan et négociateur de paix du gouvernement de Kaboul, est mort dans un attentat-suicide perpétré par un taliban. Ce meurtre a considérablement affaibli les effort de paix du chef de l'Etat afghan Hamid Karzaï, dont la victime était l'émissaire.

Le Haut conseil pour la paix a pour objectif de dialoguer avec les insurgés pour mettre un terme à la rébellion qui depuis dix ans s'oppose aux forces pro-gouvernementales, aidées par 130.000 soldats de l'Isaf, la force armée de l'Otan dans le pays.

 

Première publication : 13/05/2012

  • AFGHANISTAN

    Le fils de l'ex-président Rabbani prend la tête du Haut Conseil pour la paix

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Fin des combats à Kaboul, tous les assaillants taliban tués

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Près de 400 détenus s'évadent d'une prison attaquée par les Taliban

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)