Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande est-il Vert ?"

En savoir plus

Culture

La littérature à l'honneur du 65e Festival de Cannes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/05/2012

Parmi les 54 longs-métrages qui concourent au 65e Festival de Cannes, plusieurs adaptations d’œuvres littéraires majeures ont été sélectionnées dont "Sur la route", inspiré du livre culte de Jack Kerouac, ou encore "Cosmopolis" de Don DeLillo.

AFP - Kerouac et son livre culte "Sur la route", Don DeLillo et son "Cosmopolis", Hemingway, Mauriac, Musset ou Anouilh : le 65e Festival de Cannes accueillera de nombreuses adaptations et c'est une bibliothèque vivante qui gravira les marches du Palais au côté des stars.
              
Les deux "amants" vedettes de "Twilight" se croiseront ainsi sur le tapis rouge dans deux adaptations.
              
Kristen Stewart incarne Marylou dans celle très attendue du roman de Jack Kerouac, "Sur la Route", par le Brésilien Walter Salles. Produit par Francis Ford Coppola, ce sera l'un des événements de Cannes.
              
Son ex-partenaire à l'écran et à la ville, Robert Pattinson, est quant à lui la tête d'affiche du nouveau David Cronenberg, "Cosmopolis", avec Juliette Binoche et Paul Giamatti, transposition du roman de Don Delillo et portrait d'un golden boy parano. Les deux films sortiront en salles le 23 mai.
              
Trois ans après le Grand prix du Jury pour "Un prophète", Jacques Audiard sera aussi en compétition pour la Palme d'or avec "De rouille et d'os", histoire d'amour tourmentée, avec Marion Cotillard et Matthias Schoenaert, adaptée de deux nouvelles tirées du recueil de Craig Davidson, remis en vente pour l'occasion. Le film sera en salles le 17 mai.
              
Parmi les six films français en lice, "Vous n'avez encore rien vu", d'Alain Resnais, 90 ans en juin, est une relecture d'"Eurydice" de Jean Anouilh, avec Mathieu Amalric, Sabine Azéma et Pierre Arditi. Le film sortira le 26 septembre.
              
Dans la Quinzaine des réalisateurs, le Coréen Jin-ho Hur s'attaque au mythique roman épistolaire de Choderlos de Laclos "Les Liaisons dangereuses". Ces liaisons asiatiques ont été tournées en Chine et transposées dans le Shangaï des années 30.           
                  
Hommages
              

Egalement dans la Quinzaine, l'adaptation de la série d'albums pour enfants "Ernest et Célestine", de Gabrielle Vincent, est scénarisée par l'écrivain Daniel Pennac. Ce film d'animation, qui met en scène un gros ours et une petite souris, est l'oeuvre du trio franco-belge Vincent Patar, Benjamin Renner et Stéphane Aubier à qui l'on doit "Panique au village".
              
Parmi les 54 longs-métrages en sélection officielle concourent d'autres adaptations comme "The Paperboy", de Lee Daniels, avec Zac Efron et Nicole Kidman, sur un scénario du romancier Peter Dexter.
              
"Killing Them Softly" d'Andrew Dominik, avec Brad Pitt, est tiré du roman de George V. Higgins "L'art et la manière". "Des hommes sans loi", de John Hillcoat, transpose à l'écran le livre "Pour quelques gouttes d'alcool" de Matt Bondurant qui s'inspire des ancêtre de l'auteur pendant la prohibition.
              
Dans la section Un certain regard, Sylvie Verheyde a filmé les "Confessions d'un enfant du siècle", d'Alfred de Musset, avec Charlotte Gainsbourg et le sulfureux Pete Doherty.
              
Kôji Wakamatsu conte lui le destin tragique de l'écrivain japonais Yukio Mishima pour son film "11.25 The Day He Chose His Own Fate". Enfin, "Les chevaux de Dieu", du Marocain Nabil Ayouch, est adapté du roman "Les Etoiles de Sidi Moumen", de Mahi Binebine, sur les attentats de Casablanca en 2003.
              
Un hommage sera aussi rendu à Cannes le 27 mai à Claude Miller, disparu le 4 avril, avec la projection de "Thérèse Desqueyroux", son dernier film adapté du roman de François Mauriac, avec Audrey Tautou.
              
Et le nouveau film de Philip Kaufman, "Hemingway & Gellhorn", avec Clive Owen et Nicole Kidman, sera projeté dans le cadre d'un hommage au cinéaste.

Première publication : 14/05/2012

  • CINÉMA

    Le 65e Festival de Cannes se dote d'un jury grand luxe

    En savoir plus

  • CINÉMA

    En 2012, le Festival de Cannes abolit les frontières

    En savoir plus

  • CINÉMA - FESTIVAL DE CANNES

    Audiard, Resnais et Carax : trois réalisateurs français en lice pour la Palme d'or

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)