Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Primaires républicaines : Ron Paul met un terme à sa campagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/05/2012

Mitt Romney a désormais le champ libre dans la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle de novembre prochain. Son dernier adversaire, Ron Paul, a annoncé ce lundi qu'il ne dépenserait plus de fonds pour sa campagne.

AFP - Le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de novembre Ron Paul a annoncé lundi son retrait de la campagne des primaires de son parti, laissant seul en lice le favori Mitt Romney.

"Nous ne dépenserons plus de fonds de campagne dans des primaires dans des Etats qui n'ont pas encore voté", a-t-il écrit dans un communiqué. Il a toutefois assuré qu'il allait continuer à "prendre des positions, à gagner des délégués et à délivrer un message fort à la convention nationale du parti républicain selon lequel la liberté est la marche à suivre pour l'avenir".

Tout en se retirant des primaires, M. Paul espère encore faire sentir son influence et ses idées au moment où les républicains désigneront officiellement leur candidat lors de la convention nationale à Tampa (Floride) en août 2012.

Le candidat a reconnu que son équipe ne disposait plus des fonds nécessaires pour continuer la bataille des primaires. "Continuer à faire cela avec un quelconque espoir de succès nécessiterait beaucoup de dizaines de millions de dollars que nous n'avons tout simplement pas", a-t-il dit.

Le conservateur libertaire, farouche partisan de l'isolationnisme américain, avait suscité un fort engouement parmi les jeunes électeurs, mais qui ne s'était pas traduit par un succès électoral décisif au cours des primaires. Le représentant du Texas (sud) n'a en effet remporté aucun Etat.

L'investiture de Mitt Romney comme candidat républicain à la Maison Blanche était déjà considérée comme acquise, depuis le retrait le 10 avril de son plus sérieux adversaire, l'ultraconservateur Rick Santorum.

Première publication : 14/05/2012

  • PRIMAIRE RÉPUBLICAINE

    Rick Santorum apporte son soutien à son ex-rival Mitt Romney

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un conseiller homosexuel de l'équipe de Mitt Romney démissionne

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Quel vice-président pour le républicain Mitt Romney ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)