Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

EUROPE

Un homme s'immole devant le tribunal où est jugé Anders Behring Breivik

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2012

Un homme a tenté de se donner la mort en s'immolant par le feu devant le tribunal d'Oslo où se déroule le procès d'Anders Behring Breivik, jugé pour l'assassinat de 77 personnes l'an dernier en Norvège. L'homme est très grièvement blessé.

AFP - Un homme a tenté de s'immoler par le feu mardi devant le tribunal d'Oslo où se déroule le procès d'Anders Behring Breivik pour le meurtre de 77 personnes l'été dernier en Norvège, a indiqué la police d'Oslo.

"L'homme a traversé la rue et s'est mis le feu", a déclaré Kjell Jan Kvarme, chef des opérations sur place. "Les policiers lui ont arraché ses vêtements et ont éteint le feu" avec leurs bouteilles d'eau, a-t-il ajouté.

L'homme, dont l'identité n'était pas immédiatement connue, est gravement blessé et a été hospitalisé après avoir reçu les premiers soins sur place, a dit Kjell Jan Kvarme.

"Nous n'avons aucune raison pour l'instant de penser que c'était lié" au procès de Breivik, jugé pour la mort de 77 personnes l'été dernier en Norvège et qui se trouvait à l'intérieur du tribunal au moment des faits, a-t-il ajouté.

Selon la chaîne TV2 citant un témoin de la scène, l'homme aurait crié en suédois "Tirez-moi dessus, tirez-moi dessus".

L'incident s'est produit à l'extérieur du dispositif de sécurité mis en place en dehors du tribunal à l'occasion du procès Breivik.

Sur une vidéo publiée sur le site du tabloïde Verdens Gang (VG), on voit l'homme s'asperger, probablement de liquide incendiaire, puis courir, bonnet et et pull en feu, vers une tente où les personnes doivent se soumettre à un contrôle avant d'entrer au tribunal.

Sur les images, on voit ensuite des policiers retirer le pull de l'homme alors que celui-ci est à terre.

Un journaliste de l'AFP arrivé sur place quelques minutes après l'épisode a vu le sol encore mouillé et des responsables des secours conférer entre les barrières de sécurité installées pour filtrer les entrées.

La police a confirmé que l'homme criait quelque chose sans pouvoir préciser ce qu'il disait. Elle a aussi dit penser que l'individu était de nationalité norvégienne.

Première publication : 15/05/2012

  • NORVÈGE

    Breivik : "Je ne suis pas un cas psychiatrique"

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Breivik avait initalement planifié trois attentats à la bombe et une fusillade

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Breivik estime que seuls l'acquittement et la peine de mort seraient des verdicts "justes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)