Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

EUROPE

Un homme s'immole devant le tribunal où est jugé Anders Behring Breivik

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/05/2012

Un homme a tenté de se donner la mort en s'immolant par le feu devant le tribunal d'Oslo où se déroule le procès d'Anders Behring Breivik, jugé pour l'assassinat de 77 personnes l'an dernier en Norvège. L'homme est très grièvement blessé.

AFP - Un homme a tenté de s'immoler par le feu mardi devant le tribunal d'Oslo où se déroule le procès d'Anders Behring Breivik pour le meurtre de 77 personnes l'été dernier en Norvège, a indiqué la police d'Oslo.

"L'homme a traversé la rue et s'est mis le feu", a déclaré Kjell Jan Kvarme, chef des opérations sur place. "Les policiers lui ont arraché ses vêtements et ont éteint le feu" avec leurs bouteilles d'eau, a-t-il ajouté.

L'homme, dont l'identité n'était pas immédiatement connue, est gravement blessé et a été hospitalisé après avoir reçu les premiers soins sur place, a dit Kjell Jan Kvarme.

"Nous n'avons aucune raison pour l'instant de penser que c'était lié" au procès de Breivik, jugé pour la mort de 77 personnes l'été dernier en Norvège et qui se trouvait à l'intérieur du tribunal au moment des faits, a-t-il ajouté.

Selon la chaîne TV2 citant un témoin de la scène, l'homme aurait crié en suédois "Tirez-moi dessus, tirez-moi dessus".

L'incident s'est produit à l'extérieur du dispositif de sécurité mis en place en dehors du tribunal à l'occasion du procès Breivik.

Sur une vidéo publiée sur le site du tabloïde Verdens Gang (VG), on voit l'homme s'asperger, probablement de liquide incendiaire, puis courir, bonnet et et pull en feu, vers une tente où les personnes doivent se soumettre à un contrôle avant d'entrer au tribunal.

Sur les images, on voit ensuite des policiers retirer le pull de l'homme alors que celui-ci est à terre.

Un journaliste de l'AFP arrivé sur place quelques minutes après l'épisode a vu le sol encore mouillé et des responsables des secours conférer entre les barrières de sécurité installées pour filtrer les entrées.

La police a confirmé que l'homme criait quelque chose sans pouvoir préciser ce qu'il disait. Elle a aussi dit penser que l'individu était de nationalité norvégienne.

Première publication : 15/05/2012

  • NORVÈGE

    Breivik : "Je ne suis pas un cas psychiatrique"

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Breivik avait initalement planifié trois attentats à la bombe et une fusillade

    En savoir plus

  • NORVÈGE

    Breivik estime que seuls l'acquittement et la peine de mort seraient des verdicts "justes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)