Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

SPORT

Tour d’Italie 2012 : Ferrari s'impose au sprint, Rodriguez reste en rose

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

Au terme de la 11e étape du Giro, la plus longue de cette édition 2012 avec 258 kilomètres, l'Italien Roberto Ferrari s'est imposé au sprint. L'Espagnol Joachim Rodriguez conserve la tête du classement général.

AFP - L'Italien Roberto Ferrari (Androni) a remporté au sprint la 11e étape du Tour d'Italie cycliste, la plus longue de l'épreuve avec 258 kilomètres, mercredi, à Montecatini Terme.

L'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) a conservé le maillot rose de leader après cette étape en Toscane.

Le champion du monde, le Britannique Mark Cavendish, a terminé à la quatrième place du sprint, derrière l'Italien Francesco Chicchi, deuxième, et le Lituanien Tomas Vaitkus, troisième.

Cavendish, placé en troisième position à 400 mètres de la ligne, à la sortie du dernier virage où plusieurs coureurs (Modolo notamment) sont tombés, a été débordé par Ferrari, auteur d'une relance très rapide sur le léger faux-plat montant.

L'Italien, à l'origine de la chute de Cavendish lors de la 3e étape à Horsens (Danemark), a signé le succès le plus important de sa carrière.

Agé de 29 ans, Ferrari a gagné cette saison deux manches de la Coupe de France, la Route Adélie et la Flèche d'Emeraude.

Dans cette étape de près de sept heures, un groupe de cinq coureurs (Kaisen, Delage, Boaro, Denifl, Saez) a ouvert la course dès le 10e kilomètre.

L''échappée, dont l'avance a plafonné à moins de cinq minutes, a été reprise avant le circuit final de 14,4 kilomètres. Seul, l'Italien Manuele Boaro, qui avait distancé ses compagnons à 30 kilomètres de l'arrivée, a résisté jusqu'à l'approche de l'ultime côte, à 13 kilomètres de la ligne.

Dans le final, le Luxembourgeois Frank Schleck a été légèrement distancé.

Jeudi, la 12e étape relie Seravezza à Sestri Levante. Le parcours de 155 kilomètres, nerveux, propose un col de deuxième catégorie et deux côtes de troisième catégorie, la dernière à 11 kilomètres de l'arrivée sur la côte ligure (nord-ouest).

Première publication : 16/05/2012

  • CYCLISME

    Tour d’Italie 2012 : Joaquim Rodriguez fait coup double

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : opportuniste, Francisco Ventoso remporte la 9e étape

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d’Italie 2012 : succès en solitaire du Colombien Miguel Angel Rubiano

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)